En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 16 juin 2007, 15h00

Salle Georges Franju

15h00 → 17h00 (120 min)

Figure libre du Cinema Novo, Joaquim Pedro de Andrade (1932-1988) est l'auteur de 14 films, documentaires et fictions, entre 1959 et 1981, période charnière de l'histoire du Brésil (avant, pendant et après le coup d'État des Généraux de 1964). Son film le plus célèbre est Macunaima en 1969. Cette comédie fut un succès commercial en même temps qu'elle contribua à une transformation en profondeur du cinéma brésilien. J. P. de Andrade déclarait avoir filmé sans relâche « le Brésil, les problèmes des Brésiliens, sans fard, au mépris de l'art (...) pour trouver une esthétique politiquement efficace ».


Sylvie Pierre a vécu cinq ans au Brésil au début des années 70. Elle est spécialiste du Cinema Novo et a beaucoup contribué à le faire connaître en France, aux Cahiers du cinéma notamment. Elle a réuni pour le dernier numéro en date de Trafic (n° 62, Eté 2007) plusieurs contributions sur Joaquim Pedro de Andrade.

Alice de Andrade est la fille aînée de Joaquim Pedro de Andrade. Elle travaille à rassembler et restaurer l'oeuvre de son père et à la faire connaître. Elle est elle-même réalisatrice.

Walter Lima Jr. est cinéaste. Dans les années 60, il participe à l'essor du Cinema Novo avec notamment L'Enfant de la plantation (1964). Proche d'Andrade, il a réalisé un film immédiatement après son décès : Mestre Joaquim (1988).

Paulo José est un acteur célèbre au Brésil pour ses rôles au cinéma, mais aussi au théâtre et à la télévision. Il a débuté sa carrière avec Joaquim Pedro de Andrade dans Le Prêtre et la Jeune fille (1965). En 1969, il partage avec Grande Otelo le rôle de Macunaima, le « héros sans caractère ». Paulo José a aussi joué chez Carlos Diegues, Leon Hirszman, Julio Bressane...