En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

vendredi 3 octobre 2008, 15h00

Salle Georges Franju

15h00 → 17h40 (156 min)

Henri-Georges Clouzot
France, Italie / 1951 / 131 min
D'après le roman Le Salaire de la peur de Georges Arnaud.

Avec Yves Montand, Charles Vanel, Folco Lulli.

En Amérique centrale, une compagnie pétrolière propose une grosse somme d'argent à qui acceptera de conduire deux camions chargés de nitroglycérine sur 500 kilomètres de pistes afin d'éteindre un incendie dans un puits de pétrole. Quatre aventuriers entament le voyage.

En 1952, Henri-Georges Clouzot réalise un véritable film d’aventure situé dans une contrée exotique (réinventée en Camargue), un chef-d’œuvre de noirceur et de cruauté, au suspense terrifiant. Charles Vanel et Yves Montand y sont immenses. Le film obtient à la fois la Palme et l’Ours d’Or et hisse la renommée du cinéaste au niveau international. Le Salaire de la peur marque les esprits et devient une source d’inspiration : William Friedkin s’en sert pour son Convoi de la peur en 1977. Avant lui en 1958, Howard W. Koch réalise un premier remake avec Violent Road. Transport d’explosifs, puits de pétrole en flammes, héros en marcel poisseux… On trouve, dans l’histoire du cinéma ou de la télévision, autant de scènes qui font écho à l’œuvre de Clouzot, d’un épisode de La Petite maison dans la prairie à There Will be Blood, en passant par Die Hard et le corps en sueur de Bruce Willis.