En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Dix commandements
Les Dix commandements

lundi 5 octobre 2015, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 → 18h25 (232 min)

Les Dix commandements
The Ten Commandments
Cecil B. DeMille
Etats-Unis / 1954 / 232 min / DCP / VOSTF

Avec Charlton Heston, Yul Brynner, Anne Baxter.

L'histoire de Moïse et de l'Exode selon l'Ancien Testament.

Trois ans d'écriture, quatre heures de spectacle, trente mille figurants, deux mille cinq cents chars, cinq cents chameaux, un kilomètre de long de décor, douze stars (dont Charlton Heston en Moïse et Yul Brynner en Ramsès), un coût de treize millions de dollars : « Peu importe ce qu'il a coûté, il faut savoir ce qu'il vaut ! » répond l'auteur de ce projet pharaonique. Or il s'agit bien de valeurs chez DeMille et, en particulier, du duo valeur/ couleur : clair-obscur de Forfaiture (1915) ; technicolor bichrome des Dix Commandements de 1923 ; « glorieux technicolor » des Tuniques écarlates (1940) dont le titre est un éclatant programme. Sa dernière œuvre, Les Dix Commandements, puise dans les ressources du technicolor n° 5 VistaVision, procédé Paramount qui offre une image d'une définition incomparable et un nuancier intense. Sa science des couleurs et de la composition triomphe dans des tableaux tantôt épiques, maniéristes ou précieux. La palette est soutenue et subtile, avec des mosaïques de demi-teintes (camaïeux bruns du désert), des détails chatoyants, de vifs contrastes et teintes denses (nuage vert pestilentiel, flots rouges, cieux noirs) qui mettent en valeur la force des paysages, le luxe des décors et costumes ou le satiné d'un visage. Les images sont servies par d'inventifs trucages − incrustation, animation, matte painting (fond peint sur verre) – qui culminent dans la scène d'anthologie de l'ouverture des flots de la mer Rouge.

Élodie Tamayo


Copie 35 mm Technicolor original (tirage par imbibition) issue des collections du ConstellationCenter à l'Academy Film Archive.