Ballet mécanique

samedi 12 avril 2014, 18h30

Salle Henri Langlois

18h30 19h40 (68 min)

Fernand Léger, Dudley Murphy
France / 1924 / 15 min / 35mm
D'après le ballet Ballet mécanique de George Antheil.

Avec Kiki de Montparnasse, Katharine Murphy.

Kaléidoscope d'images, qui présentent tour à tour une jeune femme sur une balançoire, des formes géométriques de couleur, une machine à écrire, une fête foraine, etc.

En 1986, la Cinémathèque française a acquis une copie couleur de la version conservée au Nederlands Filmmuseum pour ses collections, puis plusieurs tirages par la suite. La copie présentée a été réalisée par le laboratoire Haghefilm d'Amsterdam en utilisant le procédé Desmetcolor en 1995.

« L'erreur picturale, c'est le sujet. L'erreur du cinéma, c'est le scénario. Dégagé de ce poids négatif, le cinéma peut devenir le gigantesque microscope des choses jamais vues et jamais ressenties. » (Fernard Léger)

« Un objet peut devenir seul un spectacle tragique ou comique... » (Fernand Léger)

« Le cinéma semblait avoir tout découvert, y compris l'invisible. C'est alors que de nouveaux venus s'emparèrent de l'écran. Fernand Léger, Man Ray, Buñuel et Dalí nous apportèrent la preuve que rien n'était encore trouvé, puis ils s'en allèrent comme ils étaient venus. » (Henri Langlois)


Man Ray
France / 1928 / 12 min / 35mm
D'après Robert Desnos.

Avec Robert Desnos, Kiki de Montparnasse.

Inspirée par un poème de Robert Desnos, une succession d'images oniriques.


Kenneth Anger
Etats-Unis / 1954 / 36 min / 16mm