En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Contes de la lune vague après la pluie
Les Contes de la lune vague après la pluie

vendredi 8 mars 2013, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 → 16h10 (97 min)

Les Contes de la lune vague après la pluie
雨月物語 [Ugetsu monogatari]
Kenji Mizoguchi
Japon / 1953 / 97 min / 35mm / VOSTF

Avec Masayuki Mori, Kinuyo Tanaka, Sakae Ozawa, Misuko Mito, Machiko Kyo.

Le Japon au XVIe siècle. Deux couples de paysans sont pris dans la guerre civile et partent pour la ville. Kenjuro le potier rencontre la princesse Wakasa au marché et en tombe éperdument amoureux.

On trouve dans le cinéma de Mizoguchi tout l’imaginaire occidental de l’Orient japonais : les paysages embrumés, les histoires de fantômes, les fantasmes érotiques. Les Contes de la lune vague après la pluie en est la quintessence. S’inspirant de contes japonais et de nouvelles de Maupassant, le cinéaste y dépeint des personnages aussi archétypaux qu’actuels, prenant comme toujours le parti des femmes. Victime sociale du désir masculin, la femme assume seule la réalité, quand l’homme vit dans l’avidité, l’ambition et le besoin de domination.
En 1953, lorsque le film sort et obtient le Lion d’argent à la Mostra de Venise, il installe le cinéma nippon parmi les plus importants du monde, artistiquement. Devenu un classique des plus admirés, il ne cesse d’éblouir tant par la beauté de ses images, d’une poésie surnaturelle sans pareille, que par la précision et l’élégance de la mise en scène, où chaque mouvement des personnages reflète l’expression de leur sentiment. Une fable universelle, un enchantement cinématographique intemporel.