En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

lundi 27 mai 2013, 14h30

Salle Henri Langlois

14h30 → 16h35 (121 min)

Alain Resnais
France / 1997

Avec Agnès Jaoui, Pierre Arditi, Sabine Azéma, Jean-Pierre Bacri.

Chassés-croisés en chansons entre six personnages qui s'aiment et se déchirent, dans un Paris théâtral.

« Habitants du monde, réjouissez-vous ! Si toutes les nouvelles ne sont pas bonnes, du moins avez-vous la chance de vivre à l’époque où il est possible de découvrir André Dussollier en garde républicain à cheval chantant Vertiges de l’amour avec la voix de Bashung. Et cela console de nombre d’avanies, soucis et déconvenues. Comme, d’ailleurs, la totalité du quinzième long métrage d’Alain Resnais, dont le premier enjeu est non pas de “distraire”, au sens méprisant du mot, mais de jouer en finesse et avec humour sur la manière dont chacun s’arrange avec l’existence, pour la rendre un peu moins invivable. » (Jean-Michel Frodon, 1997)

Avec cette comédie où les dialogues finissent en tubes, Alain Resnais retrouve, après Smoking/No Smoking, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri. Ils signent ensemble une merveille de drôlerie, un enchantement pour le spectateur qui savoure ce récit aux multiples personnages, tel un jeu d’assemblages, de fuites et de recompositions.


121 min

Fréhel et Charles Trenet sont deux figures qui habitent ou hantent depuis des décennies le cinéma français. Et il y en a d'autres. Car le cinéma rassemble ce qui se ressemble : lieux, situations, artistes, airs populaires se retrouvent au fil des époques à travers les films. Il est même possible d'y deviner hommages et clins d'oeil.

Billet unique : conférence + film
PT 6.5 €, TR 5.5 €, FAP et Cinétudiant 4.5 €, Libre pass accès libre.