Festival de la Cinémathèque - 11ème édition

Du 13 au 17 mars 2024

Onzième édition du Festival de la Cinémathèque française, dont l'Invité d'honneur est cette année le cinéaste australien Peter Weir. Une centaine de films du monde entier, la plupart dans de magnifiques restaurations, à redécouvrir sur grand écran – à la Cinémathèque et dans plusieurs salles d'Île-de-France.

Les mondes parallèles de Peter Weir

Présentation du cycle Peter Weir, par Bernard Payen

Peter Weir

Alors que le cinéma australien est dans l'ornière, ses premiers films, poétiques, aériens, électrisent le continent et placent à nouveau l'Australie sur la carte au début des années 70. Les Voitures qui ont mangé Paris, Pique-nique à Hanging Rock ou La Dernière Vague envoûtent critiques et festivaliers du monde entier, puis Hollywood, que Peter Weir rejoint en 1985 (Witness). Là, il signe plusieurs triomphes publics (Mosquito Coast, Le Cercle des poètes disparus, The Truman Show) sans que jamais son art ne perde en singularité. Incarnation d'une haute idée du cinéma populaire (Master and Commander), Peter Weir est l'invité d'honneur du Festival de la Cinémathèque. Et c'est un événement tant sa parole est rare, et son empreinte considérable.

Carte blanche à Peter Weir

UCLA Film and Television Archive

Sept restaurations récentes de la prestigieuse institution américaine, parmi lesquelles des films rares de Frank Borzage ou Charles Burnett.

Restaurations et incunables

Une sélection de restaurations menées récemment en France et dans le monde, et de raretés incontournables.

Aloïse
Liliane de Kermadec , 1974
Je 14 mar 20h00   LE
Le Cœur fou
Jean-Gabriel Albicocco , 1970
Me 13 mar 13h45   FI
Macario
Roberto Gavaldón , 1959
Di 17 mar 14h00   GF
Obsessed With Light
Sabine Krayenbühl, Zeva Oelbaum , 2023
Sa 16 mar 18h00   FP
Corso tragique
Albert Capellani , 1908
Tire-au-flanc
Jean Renoir , 1928
Di 17 mar 15h30   FP
Emmanuel Clot dans les pas de la Nouvelle Vague
Petit Pierre
Emmanuel Clot , 1980
Le Théâtre du triangle
Emmanuel Clot , 1981
Châteaux de sable
Emmanuel Clot , 1981
Les Mistons
François Truffaut , 1957
Je 14 mar 18h00   LE

Machiko KyŌ

L'une des plus grandes stars du cinéma japonais, comédienne à l'imposante filmographie (Kenji Mizoguchi, Akira Kurosawa, Mikio Naruse, Yasujirō Ozu...)

Sadao Yamanaka

Un grand nom du cinéma japonais des années 30, mort à 29 ans après avoir signé 25 films, dont Pauvres Humains et Ballons de papier.

Jacques Deray

Quatre fleurons du cinéma policier français des années 60 et 70, tous restaurés, et signés de l'un des meilleurs spécialistes du genre.

Nancy Savoca

Hommage en trois films restaurés à une figure du cinéma new-yorkais, féministe et engagée. En sa présence.

Judit Elek

Une grande réalisatrice du cinéma hongrois, un temps pionnière du cinéma direct, et réalisatrice du magnifique La Fête de Maria. En sa présence.

Peter Emanuel Goldman

Une figure de l'underground américain des années 60 (Wheel of Ashes), adoubée par Jean-Luc Godard.

Pestilent City
Peter Emanuel Goldman , 1965
Echoes of Silence
Peter Emanuel Goldman , 1965
Sa 16 mar 19h00   RM
The Sensualist (extrait)
Peter Emanuel Goldman , 1966
Wheel of Ashes
Peter Emanuel Goldman , 1970
Recommended by Duncan Hines
Peter Emanuel Goldman , 1963
Sa 16 mar 21h00   RM

Raretés des collections

Une plongée inédite au cœur des collections de la Cinémathèque française.

Journée d'étude

Après le son, la couleur, le relief et le numérique, l'Intelligence Artificielle générative représente-t-elle la 5e révolution du cinéma ? Journée d'étude, en partenariat avec le CNC


Autour de l’événement

actualité

Sur HENRI

Durant les cinq jours du Festival, cinq films seront programmés de concert sur notre plateforme HENRI afin de permettre au plus grand monde de découvrir toujours et encore les collections de la Cinémathèque française et d’ailleurs. Programmation (en) fusion, avec les mêmes ambitions d’éclectisme et de rareté qu’en salles : de Budapest à L.A, en passant par les Côtes d’Armor ou encore au studio Francoeur à Paris.

Judit Elek avec son premier film Rencontre (1963, alors produit par le centre d’études Studio Béla Balazs, restauré par le NFI), amorce de son esprit pionnier empreint de docu fiction et de cinéma direct, ethno communication sensible avec Rain (Melvonna Ballenger, 1978) du mouvement L.A. Rebellion en complicité avec l’UCLA, des images intimes de Keiko Kishi (son mariage avec Yves Ciampi en 1957, en écho à Rififi à Tokyo), et enfin, deux destins prisonniers et torturés, espoirs de vie fracassés comme seul le cinéma muet triomphe, Vent Debout (René Leprince, 1923) et Conte cruel (unique film réalisé par Gaston Modot, 1928), récemment restaurés par la Cinémathèque française.

Partenaires et remerciements

Bloc Logos FIFR