En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Kaboré par Kaboré
Leçon de cinéma

Leçon de mise en scène, avec projection d'extraits (choisis par le cinéaste). Animée par Bernard Benoliel et Elodie Imbeau (Cinémathèque française).

Natif du Burkina Faso, Gaston Kaboré tourne son premier long métrage de fiction en 1982 : Wend Kuuni, le don de Dieu qui, d'emblée, le fait remarquer dans son pays et à l'étranger (le film est en compétition officielle au Festival de Locarno). Puis, en 1988, il réalise Zan Boko, suivis de Rabi (1992) et Buud Yam (1997), un film qui dialogue à quinze ans de distance avec Wend Kuuni. Un petit nombre de films encore, mais tous marquants : récits initiatiques, art de la narration et de la métaphore politique, amour des personnages, fluidité de la parole rendue comme une richesse inépuisable... Depuis 2003, Gaston Kaboré dirige aussi l'institut Imagine, créé en 2003 et dédié à la formation aux métiers de l'image et du son.