Le cinéma selon Moravia
Table ronde


Claude Cardinale est actrice.

René de Ceccatty est écrivain, connaisseur de la littérature italienne et traducteur notamment d'Alberto Moravia, Pier Paolo Pasolini et Umberto Saba. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur Maria Callas, Giacomo Leopardi, Moravia, récemment sur Greta Garbo, et de l'essai Pasolini (Gallimard, 2005).

Alain Elkann est journaliste, essayiste et auteur de nombreux romans, parmi lesquels Le Père français (Gallimard, 2003), Piazza Carignano (Régine Deforges) et Un long été (Flammarion, 2005). Proche d'Alberto Moravia, il publie en 1990, juste avant la mort de l'écrivain, un long entretien biographique intitulé Vita di Moravia (Flammarion, 2007).

Simone Casini est professeur à la Faculté de lettres de Florence et l'auteur d'une thèse sur Carlo Emilio Gadda. Il a aussi dirigé l'édition des œuvres complètes d'Alberto Moravia aux éditions Bompiani.

Serge Toubiana est président d'Unifrance. Il a été critique aux Cahiers du cinéma et ancien directeur de la Cinémathèque française. Il a publié plusieurs livres sur le cinéma, dont une biographie de François Truffaut, avec Antoine de Baecque (Gallimard, 1996). Ses derniers ouvrages : Les Fantômes du souvenir (Grasset, 2016), Les Bouées jaunes (Stock, 2018), L'Amie américaine (Stock, 2020).