François de Roubaix, portrait musical par Stéphane Lerouge

François de Roubaix, portrait musical par Stéphane Lerouge

À la suite de la projection du Samouraï de Jean-Pierre Melville.

Fils d'un producteur de films institutionnels, François de Roubaix a trouvé dans l'écriture pour le cinéma la convergence idéale, rêvée, ultime de deux passions dévorantes, la musique et l'image. Sa polyvalence instrumentale, l'anti-académisme de son langage mélodique, harmonique et orchestral, la création de son home studio ont créé une « légende de Roubaix », intensifiée par sa disparition prématurée et tragique. Au cours de cette intervention, nous verrons et, surtout, nous entendrons à quel point de Roubaix a été un compositeur moderne, avide de partage et de fraternité, autant avec ses cinéastes qu'avec son clan d'amis. « François dégageait un vrai charme, raconte Yves Boisset, il témoignait beaucoup d'ouverture aux autres. Il y aura toujours des gens pour aimer ses compositions car elles nous parlent du goût éperdu d'un homme pour les fonds sous-marins, l'aventure et les voyages. »

À la suite du « portrait musical », Benjamin de Roubaix interprétera (guitare-voix) trois chansons de François de Roubaix : Laetitia (dans Les Aventuriers de Robert Enrico, 1966), Jeff (Jean Herman, 1969) et Le Rapace (José Giovanni, 1968).


Concepteur de la collection discographique Écoutez le cinéma ! chez Universal Music France, Stéphane Lerouge a élaboré une quinzaine d'albums autour de François de Roubaix, dont le coffret de cinq vinyles François de Roubaix - Compositeur-aventurier (Panthéon-Decca Records), publié fin 2021.