Dialogue avec Jean-Baptiste Thoret
Animé par Bernard Benoliel

Qu'il s'agisse de l'un des films d'épouvante les plus emblématiques du cinéma américain est une chose aujourd'hui reconnue et acquise. À tel point que cet objet de culte mille fois revisité par la pop culture a même été vu par ceux qui n'ont toujours pas osé le regarder. L'Exorciste parle à toutes nos peurs, intimes, religieuses, organiques, historiques, mais il en est une qui le rend peut-être encore plus effrayant que toutes les autres : celle d'une mère qui, un beau matin d'automne à Washington, ne reconnaît pas son enfant. Et si L'Exorciste était, au fond, un mélodrame réaliste qui, à partir d'une catastrophe révolutionnaire (la possession), met en pièces l'Amérique de 1973 ?


Jean-Baptiste Thoret est réalisateur (We Blew It, Dario Argento, soupirs dans un corridor lointain), critique et historien du cinéma. Il est l'auteur d'une douzaine de livres parmi lesquels 26 secondes, l'Amérique éclaboussée (Rouge Profond, 2003), Le cinéma comme élégie : conversation avec Peter Bogdanovich (Carlotta, 2018) et Michael Mann : mirages du contemporain (Flammarion, 2021).

Bernard Benoliel est directeur de l'action culturelle et éducative à la Cinémathèque française.