Discussion avec Jean-François Rauger (Discussion annulée)

À la suite de la projection de La Bête s'éveille de Joseph Losey

« Ce film de commande que Losey accepte après deux années d'inactivité forcée inaugure le cycle le plus fructueux de la carrière du réalisateur. (...) Ce qui séduit dans La Bête s'éveille, c'est son esthétique empruntée au film noir. La rapidité d'exposition des faits, l'éclairage expressionniste, le montage serré, tout concourt à donner au film l'aspect d'un thriller. »
Laurent Perrin, Les Cahiers du cinéma, janvier 1981


Jean-François Rauger est directeur de la programmation de la Cinémathèque française.