En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Table ronde avec François Angelier et Jean Narboni

Table ronde avec François Angelier et Jean Narboni
Rencontre animée par Frédéric Bonnaud

À la suite de la projection de Monsieur Klein de Joseph Losey

« Poursuivant un homonyme insaisissable, un double se dérobant sans cesse, suspecté puis surveillé à son tour, il [Robert Klein] est pris dans un engrenage qui le perdra en le faisant peu à peu se confondre, dans un étrange et parfois fantastique devenir-juif, avec celui qu'il cherchait à ne pas être et dont l'existence même reste incertaine tout au long du film. »
Jean Narboni, La Grande Illusion de Céline, Capricci, 2021

« Ce film n'est pas une reconstitution précise de la Grande Rafle. C'est une tentative pour saisir l'essence de cette période, et des événements qui s'y sont produits, sous la forme d'un apologue documenté en guise d'avertissement. »
Joseph Losey, Positif, octobre 1976, cité dans François Angelier, « Une proie pour l'ombre », Mr. Klein, coffret Studiocanal, collection Make My Day, Hors-série, 2021.

À partir de 17h45, la discussion sera suivie d'une signature par François Angelier et Jean Narboni de leurs ouvrages à la librairie de la Cinémathèque, en particulier le coffret de Mr. Klein (Studiocanal) et La Grande Illusion de Céline (Capricci).


François Angelier est journaliste et producteur de l'émission Mauvais genre sur France Culture. Il est l'auteur de biographies et d'essais sur des figures religieuses et littéraires (Léon Bloy, Paul Claudel, Huysmans) et il est aussi directeur de l'édition des œuvres de Jules Verne dans la bibliothèque de la Pléiade (Gallimard, 2012).

Jean Narboni a été critique, rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, responsable de collection et enseignant. Il a publié plusieurs ouvrages dont, aux éditions Capricci : ...Pourquoi les coiffeurs ? Notes actuelles sur « Le Dictateur » (2010), Samuel Fuller : Un homme à fables (2017) et, récemment, La Grande illusion de Céline (2021).

Frédéric Bonnaud est directeur général de la Cinémathèque française.

Séances

Séances passées