En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Table ronde avec Pascal Bonitzer, Christine Laurent, Laurence Côte, Marianne Denicourt et Nathalie Richard, animée par Bernard Benoliel

À la suite de la projection de Haut, bas, fragile de Jacques Rivette
(entracte de 10 mn prévu juste avant la table ronde)

Comment ça s'écrit, un scénario avec Jacques Rivette ? À combien de mains, qui écrit quoi, et jusqu'à quand ? Pendant le tournage aussi ? Même un scénario pour une comédie musicale ? Tout cela est-il sérieux ou ça vaut toujours mieux quand ça ne l'est pas ?

« Haut, bas, fragile est le récit d'une triple libération : trois jeunes filles décident de changer de jeu, d'inventer de nouvelles règles pour conduire leur vie, de rompre avec la puissance paralysante du passé... Chacune des trois héroïnes apprendra à préférer,à l'angoisse d'être sans nom (Ida), au vertige des secrets de famille (Louise), au bonheur dans le crime (Ninon), la liberté de "changer de jeu" ».
(Hélène Frappat, Jacques Rivette, secret compris, éditions Cahiers du cinéma, 2001)


Pascal Bonitzer est cinéaste. Il a co-écrit le scénario de Haut, bas, fragile, ainsi que beaucoup d'autres films de Jacques Rivette, souvent en compagnie de Christine Laurent.

Christine Laurent est cinéaste. Elle a co-écrit le scénario de Haut, bas, fragile, ainsi que beaucoup d'autres films de Jacques Rivette, souvent en compagnie de Pascal Bonitzer.

Laurence Côte, actrice, a joué dans Haut, bas, fragile et a participé à l'élaboration de son scénario.

Marianne Denicourt, actrice, a joué dans Haut, bas, fragile et a participé à l'élaboration de son scénario.

Nathalie Richard, actrice, a joué dans Haut, bas, fragile et a participé à l'élaboration de son scénario.

Bernard Benoliel est directeur de l'action culturelle et éducative à la Cinémathèque française.