En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Éléments pour une histoire de l'optique cinématographique, des origines aux années 1960

Éléments pour une histoire de l'optique cinématographique, des origines aux années 1960
Conférence de Marc Salomon

L'objectif est l'oeil des cinéastes. Pourtant, le thème de l'optique reste le grand oublié de l'histoire des techniques cinématographiques, alors qu'un énorme de travail de recherche a été effectué sur d'autres aspects techniques. Premiers maillons de la chaîne photographique, déterminants quant au rendu de l'image (parfois bien plus que la caméra elle-même), les objectifs sont un des éléments les plus importants dans les choix que doit effectuer un chef opérateur, entre caractéristiques techniques et goût personnel. Définition, focale, ouverture, douceur, contraste, rendu colorimétrique, aberrations, profondeur de champ… autant de mots qui définissent des choix autant techniques qu'esthétiques. Ce sujet a connu, comme tous les autres, des évolutions constantes tout au long de l'histoire du cinéma et c'est ce que nous proposons de retracer ici à travers la production de tous les fabricants d'objectifs pour le cinéma en Allemagne, France, Angleterre et États-Unis.


Après des études de cinéma, Marc Salomon est devenu assistant opérateur (films ou téléfilms de Jean-Claude Guiguet, Édouard Molinaro, Coline Serreau, Samuel Fuller) et cadreur (films de Souleymane Cissé et Gaston Kaboré). Au début des années 1980, il commence à s'intéresser à l'histoire des directeurs de la photo. Il enseigne à partir de 1998 à la Fémis et l'ENS Louis-Lumière sur le thème de la lumière au cinéma à travers le travail des grands directeurs de la photo. Membre consultant et co-rédacteur du site Internet de l'AFC, il a publié en 2000 Sculpteurs de lumières.