Elia Kazan et ses ambivalences

Elia Kazan et ses ambivalences
Conférence de Bernard Eisenschitz

Immigration, théâtre, Amérique de la Grande Crise : ce sont les sources du cinéma d'Elia Kazan, pourtant lié, indissolublement, à l'après-guerre et à la guerre froide. Découvreur de vedettes comme Marlon Brando et James Dean, metteur en scène couvert de prix, ou outsider, comme il s'enorgueillissait de l'être ? Ou tout simplement un grand auteur, le temps de quelques films.


Bernard Eisenschitz est traducteur et historien du cinéma. Auteur de nombreux ouvrages (Roman americain : les vies de Nicholas Ray, Fritz Lang au travail, Gels et dégels : une autre histoire du cinéma soviétique...), il vient de publier aux Éditions de l'œil Douglas Sirk, né Detlef Sierck.