Sarmiento ou l'indiscipline du mélodrame

Sarmiento ou l'indiscipline du mélodrame
Dialogue avec Valeria Sarmiento

« Il ne faut pas avoir peur de se ruer à Notre mariage de Valeria Sarmiento. Mélodrame moderne ? Photo-roman magique ? Eau-de-rose fétide ? Nous deux truqué ? Qu'importe, puisqu'il s'agit du plus beau film de la semaine. » (Serge Daney, Libération, 12 septembre 1985)

À la suite de la projection de Notre mariage, dialogue avec Valeria Sarmiento en compagnie de Jorge Arriagada, compositeur de la musique de ses films. Rencontre animée par Gabriela Trujillo.


Valeria Sarmiento, née au Chili et installée en France depuis 1974, est cinéaste (Notre Mariage, Amelia Lopes O'Neill, Elle, L'Inconnu de Strasbourg, Les Lignes de Wellington, Le Cahier noir...). Elle a également été monteuse de la plupart des films de Raoul Ruiz, son mari.

Jorge Arriagada est né au Chili en 1943. Il suit des études au conservatoire de musique de l'Université du Chili, puis avec Max Deutsch à Paris, en tant que boursier du gouvernement français de 1967 à 1971. Il travaille les techniques de la musique électroacoustique en Europe et fait des recherches sur la composition musicale sur ordinateur à l'université de Stanford (Californie). Il fonde en 1970 le studio de musique expérimentale de l'American Center de Paris et le dirige jusqu'en 1974. À la même époque, il est professeur de composition musicale. Lauréat de la fondation Guggenheim en composition musicale en 1972, il est l'auteur d'œuvres de musique électroacoustique, de chambre et symphonique. À partir de sa rencontre avec Raoul Ruiz, en 1974, il se consacre principalement à l'écriture musicale pour le cinéma.

Spécialiste des avant-gardes latino-américaines et européennes, Gabriela Trujillo est directrice de la Cinémathèque de Grenoble. Elle a récemment publié deux ouvrages, un essai : Marco Ferreri – Le cinéma ne sert à rien (Capricci, 2021) et un roman : L'Invention de Louvette (Verticales/Gallimard, 2021).