En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Orson Welles et l'Allemagne d'après guerre
Conférence de Stefan Drössler

De 1950 à sa mort, Orson Welles a entretenu des relations ambiguës avec l'Allemagne. Sa première tournée théâtrale s'achève en incident diplomatique, Welles disant avoir été témoin de chants nazis. Il y tourne néanmoins en partie Mr. Arkadin et le pays demeure un financeur important. Cette présentation sera aussi l'occasion de découvrir des documents et des extraits de films rares. 


Stefan Drössler est directeur du Filmmuseum de Munich qui abrite un des plus importants fonds Welles déposé par Oja Kodar. Il a consacré de nombreux écrits au cinéaste et a restauré certains de ses films, dont Mr. Arkadin.