En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Abouna (notre père)
Abouna

Mahamat-Saleh Haroun
Tchad, France / 2001 / 81 min

Séances

Séances passées

Générique

Réalisateur : Mahamat-Saleh Haroun
Assistants réalisateurs : Boukar Doungous, Katia Nicolas, Cyril Danina
Scénariste : Mahamat-Saleh Haroun
Sociétés de production : Duo Films, Goï-Goï Productions (N'Djaména, Tchad)
Producteur : Guillaume deSeille
Producteur exécutif : Kalala Hissein Djibrine
Directeur de production : Moctar Bâ
Distributeur d'origine : MK2 Diffusion (Paris)
Directeur de la photographie : Abraham Haïlé Biru
Ingénieur du son : Marc Nouyrigat
Mixeur : Laurent Dreyer
Compositeurs de la musique préexistante : Diego Moustapha Ngarade "Abouna", "Zing Ding", "Kiméli","N'djamena","Holi yo","Diaraby", Ali Farka Touré "Dounya n'gangai","Pieter Botha","Instrumental", Boubacar Traoré "Moussoko teke soma ye", Mujos Némo Ingamadji "Forçat", Muhamed El Amin "The Longing and yearning","Life", Ry Cooder "Diaraby"
Costumier : Hassanié Lazingar
Maquilleur : Fatimé Lamana
Coiffeur : Fatimé Lamana
Monteur : Sarah Taouss-Matton
Script : Delphine Régnier
Coordinateur des effets sonores : Bertrand Boudaud
Conseiller artistique : Fanta Régina Nacro
Photographe de plateau : Frank Verdier
Interprètes : Ahidjo Mahamat Moussa (Tahir Brahim), Hamza Moctar Aguid (Amine Brahim), Zara Haroun (Achta Brahim, la mère), Mounira Khalil (la fille muette), Hassan Boulama (Hassan), Diego Moustapha Ngarade (l'oncle Adoum), Garba Issa (le professeur), Koulsy Lamko (Monsieur Brahim, le père), Ramada Mahamat (le femme du professeur), Mahamat Sossal (l'assistant du professeur), Hadjé Fatimé N'Goua (le docteur), Nouraldine Mahamat Alio (le chef de la police), Christophe N'Garoyal (le responsable de l'usine), Haoua Tantine Abakar (le voisin furieux), Adoum Albert (le garçon qui se bat), Mahamat-Saleh Abakar (un garçon), Akacha Ali Kaya (le pupille devant l'école), Maki Malloum (l'homme à l'hôpital), Charles Mahamat (le policier), Abba Sabre (l'homme du cinéma)