En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Surprise Boogie

Surprise Boogie

Albert Pierru
France / 1956 / 4 min

Amateur de jazz dans les années 1950, Albert Pierru réalise des courts métrages qu'il nomme «films sans caméra». Inspiré par les dessins animés de Norman McLaren, il peint et dessine directement sur la pellicule, gratte l'émulsion et propose ainsi des films surprenants, très colorés et particulièrement rythmés.


Albert Pierru, qui se qualifie lui-même d'artiste miniaturiste, est l'auteur de plusieurs films étonnants dans lesquels la musique, conçue dès l'origine du projet, vient dynamiser la création plastique animée. Ce cinéaste solitaire et peu connu avait pour habitude de dessiner à l'aide d'une loupe sur la pellicule 16mm, puis d'animer ses images grâce à sa caméra Pathé à manivelle, datant selon lui de 1921, et à un banc titre de « fabrication maison ».

Séances

Séances passées



Samedi 6 février 2016, 20h30 - Salle Jean Epstein → 22h00 (86 min)
Séance présentée par Jean-Pierre Bouyxou, Hervé Pichard et Benjamin Alimi
Albert Pierru / Jean-Pierre Bouyxou



Vendredi 11 janvier 2013, 19h30 - Salle Georges Franju → 20h55 (82 min)
Laurence Rebouillon présente Albert Pierru