En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Spetters

Spetters

Paul Verhoeven
Pays-Bas / 1980 / 122 min

Avec Rutger Hauer, Renée Soutendijk, John Van Tongeren.

Près de Rotterdam, trois amis unis par une passion du motocross voient leurs vies basculer lorsque Fientje, vendeuse de frites vivant dans sa roulotte, s'installe dans leur petite ville.


« Je déteste provoquer gratuitement. Tous les actes montrés dans le film, même les plus ignobles, ont leur raison d'être. Je ne cherche ni à dramatiser, ni à édulcorer. (...) Si c'est vrai, je le filme et je le filme comme ça se fait. (...) La vie réelle, quoi ». Spetters (« beaux gosses », mais aussi « éclats de boue » en néerlandais), quatrième film réalisé par Verhoeven, déclenche à sa sortie un véritable tollé critique qui amorcera le départ du cinéaste pour les États-Unis. Le scénario ayant été rejeté par la commission d'attribution des subventions d'État, Verhoeven est contraint d'en proposer une version édulcorée pour financer son film. Mais c'est la version originelle qu'il choisit de tourner, s'attirant ainsi les foudres de la commission et de la critique qui dénoncent le portrait négatif d'une société hollandaise présentée comme décadente et pervertie. Un comité national anti-Spetters se constitue, distribuant aux spectateurs des tracts dénonçant son prétendu caractère anti-femmes, anti-gays et anti-handicapés. À travers une forme d'une grande crudité, Verhoeven s'attache à ausculter le refoulé d'une sociale-démocratie autoproclamée exemplaire, sa violence et sa vulgarité, dans un geste aussi cruel que généreux avec ses jeunes personnages.

Caroline Maleville

Séances

Séances passées

  • Spetters (Paul Verhoeven / Pays-Bas / 1980 / 122 min / DCP / VOSTF)

Mercredi 14 juillet 2021, 20h00 - Salle Henri Langlois → 22h05 (122 min)
Ouverture de la rétrospective
  • Spetters (Paul Verhoeven / Pays-Bas / 1980 / 122 min / DCP / VOSTF)

Générique

Réalisateur : Paul Verhoeven
Réalisateur seconde équipe : Jindra Markus
Scénariste : Gerard Soeteman
Société de production : VSE Film
Producteur : Joop Van den Ende
Directeurs de production : Jos Van der Linden, Gysbert Versluys
Distributeur d'origine : Accatone Distribution (Paris)
Directeur de la photographie : Jost Vacano
Ingénieurs du son : Tanja Schmidbauer, Math Van Duurling
Mixeur : Dieter Schwarz
Compositeur de la musique originale : Ton Scherpenzeel
Chorégraphe : Penney De Jager
Créateur des décors : Dick Schillemans
Directeurs artistiques : Peter Jasnai, Dick Schillemans
Costumier : Yan Tax
Maquilleur : Iduna Beenken
Monteur : Ine Schenkkan
Script : Saskia Kouwenberg
Directeur de casting : Hans Kemna
Coordinateur des effets spéciaux : Harry Wiessenhaan
Cascadeur : Dicky Beer
Photographe de plateau : Sabina Sarnitz
Interprètes : Hans Van Tongeren (Rien), Renée Soutendijk (Fientje), Toon Agterberg (Eef), Maarten Spanjer (Hans), Marianne Boyer (Maya), Peter Tuinman (Jaap), Saskia Ten Batenburg (Truus), Yvonne Valkenburg (Annette), Albert Abspoel (le père de Rien), Rudi Falkenhagen (le père de Hans), Hans Veerman (le père d'Eef), Ben Aerden (le vieil homosexuel), Kitty Courbois (le médecin), Margot Keune (la fille à moto), Jonna Koster (l'épouse de Gerrit), Gees Linnebank (un homosexuel), Hugo Metsers (un Hell's Angel), Peter Oosthoek (le prêtre), Jeroen Krabbé (Frans Henkhof), Rutger Hauer (Gerrit Witkamp), Bruni Heinke (la mère en voiture), Herman Vinck (un conducteur), Ellen De Thouars (la femme chez le guérisseur), Erik Beekes, Theu Boermans, Truus Dekker, Ursul De Geer, Hans Holtkamp, Jan Hopman, Henk Van Houten, Juanita Landbrug, Loes Luca, Johan Simons, Coby Timp, Mike West, Dick Molenaar