En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Liberté mon amour

Liberté mon amour
Libera amore mio

Mauro Bolognini
Italie / 1973 / 110 min

Avec Claudia Cardinale, Adolfo Celi, Philippe Leroy.

Rome, 1930. Alors que sa famille s'est exilée en province, Liberia, restée en ville, s'oppose fermement au fascisme, et devient la cible d'un dignitaire du régime.


Un film sur la résistance pendant la période fasciste, l’histoire d’une femme anarchiste. « Liberté mon amour commence comme une comédie grotesque, un peu comme était le fascisme à ses débuts, et puis, petit à petit, il se transforme en une tragédie. » (Mauro Bolognini)

Séances

Séances passées


Générique

Réalisateur : Mauro Bolognini
Assistants réalisateurs : Mauro Cappelloni, Antonio Canti, Jannis Diamantopoulos, Guido Valentini
Scénaristes : Luciano Vincenzoni, Nicola Badalucco, Mauro Bolognini
Auteur de l'oeuvre originale : Luciano Vincenzoni d'après un sujet
Société de production : Roberto Loyola Cinematografica (Roma)
Producteur : Roberto Loyola
Directeurs de production : Lilo Capoano, Lucio Orlandini
Directeur de la photographie : Franco Di Giacomo
Ingénieur du son : Massimo Loffredi
Compositeur de la musique originale : Ennio Morricone
Créateur des décors : Guido Josia
Décorateur : Piero Tosi
Costumier : Piero Tosi
Monteur : Nino Baragli
Interprètes : Claudia Cardinale (Libera Valente), Bruno Cirino (Matteo Zanoni, le mari de Libera), Adolfo Celi (Felice Valante, le père de Libera), Philippe Leroy (Franco Testa, commissaire politique de Modène), Luigi Diberti (Ceccarelli, le chauffeur de taxi), Tullio Altamura (un prisonnier politique), Rosalba Neri (Wanda, l'épouse de Testa), Eleonora Morana (l'enseignante fasciste), Rosita Pisano (la soeur de Matteo), Luigi Patriarca (Carlo, le fils de Libera, enfant), Marco Lucantoni (Carlo, le fils de Libera, jeune homme), Maria Vittoria Virgili (Anna, la fille de Libera, enfant), Elisabetta Virgili (Anna, la fille de Libera, jeune femme), Bekim Fehmiu (Sandro Poggi, partisan), Franco Balducci (le commissaire politique), Luigi Antonio Guerra (l'homme du bar d'Ustica), Carla Mancini (la propriétaire du bar d'Ustica), Gianni Solaro (l'agent fédéral), Ubaldo Granata, Amparo Pilar, Raffaele Sanmarco, Giuseppe Tuminelli