En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Danton

Danton

Andrzej Wajda
France, Pologne / 1982 / 130 min
D'après la pièce L'Affaire Danton de Stanislawa Przybyszewska.

Avec Gérard Depardieu, Wojciech Pszoniak, Patrice Chéreau.

Été 1793 : le Comité de salut public, à l'instigation de Robespierre, instaure la Terreur. La famine réapparaît, entraînant la révolte, et les têtes tombent. Danton, regagnant Paris, s'oppose à Robespierre.


« De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace ». La phrase de Danton est célèbre, et Wadja l’applique à la lettre lorsque, par le prisme de la Révolution française et de la Terreur, il évoque la Pologne des années 80. Et fait d’un film commandé par le gouvernement mitterrandien un pamphlet à peine déguisé contre les régimes communistes de l’Europe de l’est, en tordant parfois la réalité historique, mais sans jamais la trahir non plus. Costumes, décors, la reconstitution est fidèle, et Wajda s’appuie, avec son scénariste Jean-Claude Carrière, sur une pièce de théâtre dans laquelle Depardieu, jouant déjà le député montagnard, l’avait ébloui. Alors, pour le grand écran, il convoque de nouveau l’acteur. Car Danton, C’EST Depardieu. Charismatique, portant la perruque avec un naturel désarmant, jouant avec une assurance insolente. Face à l’animal à sang-froid Robespierre, incarné par le Polonais Wojciech Pszoniak, Depardieu est un Danton physique, puissant, ogresque. Quelques années avant le Cyrano de Rappeneau, il trouve dans les dialogues ciselés de Carrière l’occasion d’exprimer son amour de la langue française. Et l’on ne peut s’empêcher de déceler, dans les plaidoiries du procès, de savoureuses résonances avec l’homme : « un autre de mes torts fut d’être populaire et d’être fort »…

Séances

Séances passées

  • Danton (Andrzej Wajda / France, Pologne / 1982 / 136 min / DCP)

  • Danton (Andrzej Wajda / France, Pologne / 1982 / 130 min / DCP)

  • Danton (Andrzej Wajda / France, Pologne / 1982 / 130 min / DCP)

  • Danton (Andrzej Wajda / France, Pologne / 1982 / 130 min)

  • Danton (Andrzej Wajda / France, Pologne / 1982 / 130 min)

Générique

Réalisateur : Andrzej Wajda
Assistants réalisateurs : Hugues deLaugardière, Krystyna Grochowicz, Michel Lisowski, Elsa Chabrol
Scénariste : Jean-Claude Carrière
Collaborateurs scénaristiques : Andrzej Wajda, Jacek Gasiorowski, Boleslaw Michalek, Agnieszka Holland
Auteur de l'oeuvre originale : Stanislawa Przybyszewska d'après l'ouvrage "L'Affaire Danton"
Sociétés de production : Les Films du Losange (Paris), Groupe de Réalisations Cinématographiques de Marseille, SFP Cinéma, TF1 Films Production, Gaumont International, S.F.P.C. - Société Française de Production Cinématographique (Paris), Film Polski (Varsovie)
Producteurs : Margaret Ménégoz, Barbara Pec-Slesicka, Daniel Toscan du Plantier
Producteur délégué : Emmanuel Schlumberger
Directeur de production : Alain Depardieu
Distributeur d'origine : Gaumont Distribution
Directeur de la photographie : Igor Luther
Ingénieurs du son : Jean-Pierre Ruh, Dominique Hennequin, Piotr Zawadzki
Compositeur de la musique originale : Jean Prodromidès
Décorateur : Allan Starski
Costumier : Yvonne Sassinot de Nesle
Maquilleur : Jackie Reynal
Coiffeurs : Jacques Michel, Anna Adamek, Ywona kaminska
Monteur : Halina Prugar-Ketling
Régisseur : Patrick Bordier
Directeurs de casting : Marie-Christine Lafosse, Henri Laurent
Photographe de plateau : Georges Pierre
Interprètes : Gérard Depardieu (Danton), Wojciech Pszoniak (Robespierre), Patrice Chéreau (Camille Desmoulins), Roger Planchon (Fouquier-Tinville), Andrzej Seweryn (Bourdon), Angela Winkler (Lucile Desmoulins), Jacques Villeret (Westermann), Roland Blanche (Lacroix), Emmanuelle Debever (Louison Danton), Boguslaw Linda (Saint-Just), Marek Kondrat (Barère de Vieuzac), Serge Merlin (Philippeaux), Krzysztof Globisz (Amar), Jean-Loup Wolff (Hérault de Seychelles), Alain Macé (Héron), Anne Alvaro (Eléonore Duplay), Stéphane Jobert (Panis), Gérard Hardy (Tallien), Marian Kociniak (Lindet), Erwin Nowiaszack (Collot d'Herbois), Bernard Maître (Legendre), Lucien Melki (Fabre d'Eglantine), Tadeusz Huk (Couthon), Leonard Pietraszak (Carnot), Angel Sedgwick (le frère d'Eleonor), Franciszek Starowieyski (David), Jerzy Trela (Billaud-Varenne), Czeslaw Wollejko (Vadier), Wladimir Yordanoff (le chef des gardes), Malgorzata Zajaczkowska (la servante de Duplay), Szymon Zaleski (Lebas)