En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
La Belle américaine

La Belle américaine

Robert Dhéry
France / 1961 / 98 min

Avec Robert Dhéry, Colette Brosset, Louis de Funès.

En achetant pour une somme dérisoire une superbe voiture, un petit ouvrier a fait l'affaire de sa vie. Cette « belle américaine » va néanmoins lui causer de nombreux déboires.


La « Belle américaine », c’est l’Oldsmobile du film, véritable starlette, au centre de l’intrigue. Robert Dhéry réalise une carte postale de la France du début des sixties, au verso de laquelle serait écrite toute la bonne humeur des couches populaires. Un petit quartier de la banlieue parisienne, le garagiste, les commerçants, le milieu ouvrier. L’humour bon enfant des Branquignols, accompagnés pour l’occasion d’une ribambelle de seconds rôles taillés dans la même étoffe, Claude Piéplu en tête. Louis de Funès incarne, évidemment, un odieux chef du personnel, et aussi, plus tard, un commissaire autoritaire. Le bazar est joyeux, la morale est sauve, et le film s’offre même quelques minutes en couleurs en guise de conclusion. Si Dhéry égratigne gentiment la bonne société, déroulant quiproquos et gags pour mieux déboulonner quelques préjugés, sa véritable intention est simplement d’amuser en s’amusant, et sa Belle américaine rend au cinéma populaire… toutes ses lettres de noblesse.

Séances

Séances à venir

Ajouter 2020-08-01 16:00:00 2020-08-01 17:38:00 Europe/Paris La Belle américaine La Belle américaine Salle Salle Henri Langlois - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr

Séances passées

Générique

Réalisateur : Robert Dhéry
Assistants réalisateurs : Tony Aboyantz, Maurice Frydland
Scénaristes : Pierre Tchernia, Robert Dhéry
Dialoguiste : Alfred Adam
Sociétés de production : C.C.F.C. - Compagnie Commerciale Française Cinématographique (Paris), Le Film d'Art, Corflor (Paris), Panorama Films (Paris), Carlton Continental
Producteurs : Henri Diamant-Berger, Marcel Maurey
Directeur de production : Walter Rupp
Distributeur d'origine : C.C.F.C. - Compagnie Commerciale Française Cinématographique (Paris)
Directeur de la photographie : Ghislain Cloquet
Cadreur : Pierre Lhomme
Ingénieur du son : Robert Teisseire
Compositeur de la musique originale : Gérard Calvi
Décorateur : Lucien Aguettand
Costumiers : Neel Couture pour Colette Brosset, Maggy Rouff pour Annie Ducaux et Eliane d'Almeida
Maquilleur : Billie Bonnard
Monteur : Albert Jurgenson
Script : Annie Maurel
Régisseur : Louis Manella
Photographe de plateau : Jacques Vauclair
Interprètes : Robert Dhéry (Marcel Perrignon), Colette Brosset (Paulette Perrignon), Alfred Adam (Alfred), Annie Ducaux (Madame Lucanzas), Eliane d'Almeida (Simone), Louis deFunès (le contremaître et le commissaire), Bernard Lavalette (le ministre), Michel Serrault (Chauveau), Bernard Dhéran (Monsieur Jean), Christian Marin (Pierrot), Catherine Sola (Isabelle), Jacques Fabbri (le gros), Hélène Dieudonné (la Mémée), Gilberte Géniat (Madame Zoutin), Dominique Maurin (Jojo), Jean Lefebvre (le caissier), Pierre Tchernia (le speaker), Jacques Legras (Riri), Claude Piéplu (le notaire), Robert Rollis (Maurice, dit Le Lapin), Jean Richard (le serrurier), Jacques Charrier (l'automobiliste), Pierre Dac (le colonel), Roger Pierre (le snob), Jean-Marc Thibault (l'invité efféminé), Jean Carmet (le voleur), Christian Duvaleix (le curé), Robert Burnier (Houche), Guy Grosso (Chicanzat, un expert), Didier Daix (Bernapied, un expert), Maurice Gardett (Grougnache), Jacques Balutin (Balutin), Marthe Serres (Berthe), Françoise Alban (l'organisatrice du concours d'élégance), André Zibral (le présentateur du concours d'élégance), Philippe Dumat (l'employé de la station service), André Badin (Moret, le directeur de la station service), Jean Gras (l'anti-Américains), Max Favalelli (l'ambassadeur), Denise Kerny (la femme du serrurier), René Sarvil (le marinier), Bruno Balp (le garagiste), Robert Destain (l'inspecteur), René Lefèvre-Bel (l'appariteur de l'ambassade), Fernand Guiot (le journaliste), Michel Modo (l'ouvrier russe), Frank Daubray (le CRS), Nono Zammit (le pompiste), Jacques Denoël (le secrétaire), Paul Bisciglia (l'homme au triporteur), Jean Degrave (un invité au cocktail), Georges Billy (un invité au cocktail), Roland Malet (un invité au cocktail), Andrès (le majordome de Madame Lucanzas), René Aranda (un maître d'hôtel), Jean Sylvain (un huissier de l'ambassade), Marc Arian (un huissier de l'ambassade), Jean Blancheur (Jérôme, le chauffeur), Adrien Cayla-Legrand (un employé de l'usine), Sophie Destain (Sophie), Lucien Frégis (un agent devant l'ambassade), Gérard Hernandez (l'agent Gruault), Maurice Magalon (un agent), Raymond Pierson (un agent), Pierre Vaudier (un automobiliste), René Hell, Brigitte Peynaud