En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Rafles sur la ville

Pierre Chenal
France / 1957 / 82 min
d'après Auguste Le Breton

Le truand Léonce Pozzi, dit "Le Fondu", s'évade et tue un inspecteur de police. Son coéquipier l'inspecteur Vardier, policier expérimenté et retors, fait de l'arrestation du Fondu une affaire personnelle. On lui adjoint cependant un jeune policier inexpérimenté et peu motivé, marié à une charmante jeune bourgeoise...

Générique

Réalisateur : Pierre Chenal
Assistants réalisateurs : Tony Aboyantz, Jean Léon
Scénaristes : Jean Ferry, Paul Andréota, Pierre Chenal
Auteur de l'oeuvre originale : Auguste Le Breton d'après le roman "Rafles sur la ville"
Dialoguistes : Paul Andréota, Pierre Vial-Lesou
Société de production : Les Films Metzger et Woog
Producteur : Robert Woog
Directeur de production : Hugo Bénédek
Distributeur d'origine : Les Films Corona (Paris)
Directeur de la photographie : Marcel Grignon
Cadreur : Raymond Lemoigne
Ingénieur du son : Pierre Bertrand
Compositeur de la musique originale : Michel Legrand
Chorégraphe : Jacques Ary
Décorateur : Lucien Aguettand
Costumier : Nanda Belloni
Maquilleur : Jean Ulysse
Coiffeur : Marc Blanchard
Monteur : Suzanne Rondeau
Script : Alice Ziller
Régisseur : André Chabrol
Photographe de plateau : Walter Limot
Interprètes : Charles Vanel (Léonce Pozzi, dit Le Fondu), Bella Darvi (Cri-Cri), Michel Piccoli (l'inspecteur Paul Vardier), Danik Patisson (Lucie Barot), François Guérin (l'inspecteur Gilbert Barot), Marcel Mouloudji (Lucien Donati, dit Le Niçois), Jean Brochard (le commissaire René Brévet), Monique Tanguy (Lucienne Véron, dite Loulou), Georges Vitray (l'inspecteur Albert Taillis), Albert Dinan (Emile), Pierre Sergeol (Fernand), Marcel Lupovici (Dédé), Albert Rémy (Gus), Lucien Barjon (Pandraz), Georges Douking (le fou), Gina Manès (Marie, la prostituée), Lucien Raimbourg (le partenaire aux cartes), Paul Bonifas (Renaud), Renée Passeur (la joueuse), Marie Glory (la patronne du bistrot), Alain Bouvette (La Gambille), Jean-Jacques Lecot (Falzer), François Joux (l'inspecteur Muffieux), Pierre Paulet (Dufour), Gaby Basset (l'habilleuse), Marie Grant (l'infirmière), Jany Clair (Pauline Robert), Henri Alleaume (Didier), Alain Reynaud (Lebouvier), Jacques Morlaine (le chauffeur), Gabriel Gobin (le gardien du garage), Alfred Goulin (le gendarme à l'hôpital), Michel Nastorg (le directeur de la prison), Daniel Mendaille (l'ami de Pozzi), André Chanu (le speaker), Agnès Alma