En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Mauvais Sang

Mauvais Sang

Leos Carax
France / 1986 / 125 min

Avec Denis Lavant, Juliette Binoche, Michel Piccoli.

Sous l'accablante chaleur dégagée par la comète de Halley, la population parisienne est frappée par un virus tuant ceux qui font l'amour sans s'aimer.


Dans la plus belle expression d'un cinéma du sensitif et de l'expérimentation visuelle, Mauvais Sang marque l'avènement de Leos Carax, révélé deux ans plus tôt avec Boy Meets Girl. Entre onirisme, poésie au romantisme échevelé et décrochages réalistes, il demeure le film culte d'une génération, l'un des premiers à décrire métaphoriquement le virus du sida. Inondé de références littéraires (Rimbaud, Céline) et cinématographiques (Fellini, Cocteau, Chaplin), il témoigne de l'idéalisme d'une jeunesse emportée dans la course folle de la vie, où l'inquiétude prend progressivement le pas sur l'insouciance. Au cœur d'une mosaïque de séquences, le cinéaste associe la naïveté et la fougue de l'adolescence à la maîtrise d'une mise en scène mêlant les styles et les courants artistiques. À la fois rite initiatique et fiévreuse histoire d'amour, Mauvais Sang multiplie les fulgurances – dont la mythique scène de Denis Lavant sur Modern Love – dans le tableau d'une époque qui ne cherche pas à investir le politique et à donner corps à l'actualité. Ivre de liberté, de mots et de couleurs, Leos Carax préfère feindre les codes du polar dans un espace hors du temps où l'amour va de pair avec la mort.

Séances

Séances passées

Samedi 26 juin 2021, 15h00 - Salle Georges Franju → 17h05 (125 min)
Préventes complètes. Places disponibles 1h avant au guichet.





Générique

Réalisateur : Leos Carax
Assistant réalisateur : Antoine Beau
Scénariste : Leos Carax
Sociétés de production : Les Films du Plain-Chant, Soprofilms (Paris), FR3 Cinéma
Producteurs délégués : Alain Dahan, Philippe Diaz
Directeur de production : Michèle Arnould
Distributeur d'origine : AAA Classic
Directeur de la photographie : Jean-Yves Escoffier
Ingénieur du son : Harrick Maury
Mixeur : Gérard Rousseau
Compositeur de la musique originale : Benjamin Britten
Compositeurs de la musique préexistante : Sergueï Sergueïevitch Prokofiev, Charles Chaplin
Décorateurs : Michel Vandestien, Thomas Peckre, Jacques Dubus
Costumier : Robert Nardone
Coiffeur : Chantal Durpoix
Monteur : Nelly Quettier
Script : Marie-Florence Roncayolo
Régisseur : Philippe Faucon
Photographe de plateau : Bernard Fau
Interprètes : Denis Lavant (Alex, dit Langue Pendue), Juliette Binoche (Anna), Michel Piccoli (Marc), Hans Meyer (Hans), Julie Delpy (Lise), Carroll Brooks (l'Américaine), Hugo Pratt (Boris), Serge Reggiani (Charlie), Mireille Perrier (la jeune mère), Jérôme Zucca (Thomas), Ralph Brown (le chauffeur), Charles Schmitt (le commissaire), Philippe Fretun (le gardien d'hôtel)