En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Retour du grand blond

Le Retour du grand blond

Yves Robert
France / 1974 / 84 min

Avec Pierre Richard, Mireille Darc, Jean Rochefort.

Le capitaine Cambrai est certain que le colonel Toulouse a utilisé le maladroit François Perrin pour se débarrasser de Milan, son collègue. Cambrai va alors tout mettre en oeuvre pour rassembler des preuves démontrant  que "Le Grand Blond" n'est pas un agent secret, mais bien un pauvre malchanceux s'étant retrouvé dans des situations au mauvais endroit, au mauvais moment... Toulouse prend donc à présent pour cible le pauvre violoniste.

Séances

Séances passées


Samedi 9 avril 2016, 21h30 - Salle Henri Langlois → 22h55 (84 min)
Séance présentée par Pierre Richard

Générique

Réalisateur : Yves Robert
Assistants réalisateurs : Patrick Bureau, Bernard Bolzinger
Scénaristes : Francis Veber, Yves Robert
Dialoguiste : Francis Veber
Sociétés de production : Les Productions de La Guéville (Paris), Gaumont International
Producteur : Alain Poiré
Directeur de production : Guy Blanc
Distributeur d'origine : Gaumont Distribution
Directeur de la photographie : René Mathelin
Cadreur : Michel Lebon
Ingénieur du son : Jacques Bissières
Mixeur : Jacques Maumont
Compositeurs de la musique originale : Vladimir Cosma, Gheorghe Zamfir
Décorateur : Théobald Meurisse
Maquilleur : Irène Servet
Coiffeur : Carita (Paris)
Monteurs : Ghislaine Desjonquères, Françoise London
Script : Colette Crochot
Cascadeurs : Claude Carliez, Michel Norman
Interprètes : Pierre Richard (François Perrin), Mireille Darc (Christine ), Jean Rochefort (le colonel Louis Marie Alphonse Toulouse), Jean Carmet (Maurice Lefebvre), Michel Duchaussoy (le capitaine Cambrai), Paul Le Person (Perrache), Colette Castel (Paulette Lefebvre), Jean Bouise (le ministre de la défense), Hervé Sand (Prince, un tueur), Henri Guybet (Charmant, un tueur), Yves Robert (le chef d'orchestre), Paul Bonifas (le père de François Perrin), Lionel Vitrant (un compagnon d'armes), Jacques Giraud (un tueur), Jean Amos (un tueur), Iska Khan (le chinois), Xavier Gélin (le peintre à Orly), Antoine Baud (l'homme qui suce le doigt de Perrin), Michel Francini (le policier), André Bollet (le vigile), Jeannette Pico (la femme du vigile), Louis Navarre (l'homme qui meurt dans les bras du capitaine Cambrai)