Hiroshima, mon amour

Hiroshima, mon amour

Alain Resnais
France-Japon / 1958 / 91 min

Avec Emmanuelle Riva, Eiji Okada, Stella Dassas.

Une comédienne vient participer à un film sur la paix tourné à Hiroshima. Elle y rencontre un Japonais qui devient son amant.

« Hiroshima repousse les limites du cinéma. » (Jean-Luc Godard)

« Le sujet lui-même mêle une aventure passionnelle entre une jeune française et un architecte japonais à un réquisitoire antinucléaire aussi violent que pouvait l'être Nuit et brouillard vis-à-vis des camps d'extermination nazis. » (Michel Marie)

« J’ai essayé de trouver l’équivalent d’une lecture au cinéma et de laisser l’imagination du spectateur aussi libre que s’il était en train de lire un livre. » (Alain Resnais)


Générique

Réalisateur : Alain Resnais
Assistant réalisateur : Jean Léon
Scénariste : Marguerite Duras
Dialoguiste : Marguerite Duras
Sociétés de production : Argos Films, Como-Films (Paris), Daiei Motion Picture Company (Tokyo), Pathé Overseas
Producteurs : Anatole Dauman, Samy Halfon
Directeurs de production : Alexandre Kamenka, Takeo Shirakawa
Directeurs de la photographie : Sacha Vierny, Michio Takahashi
Ingénieurs du son : Pierre Calvet, René Renault, Shirô Yamamoto, Khozubara
Compositeurs de la musique originale : Georges Delerue, Giovanni Fusco
Décorateurs : Esaka, Antoine Mayo, Maurice Petri
Monteurs : Henri Colpi, Jasmine Chasney, Anne Sarraute
Script : Sylvette Baudrot
Interprètes : Emmanuelle Riva (Elle), Eiji Okada (Lui), Stella Dassas (La mère), Pierre Barbaud (Le père), Bernard Fresson (l'allemand)