En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Léon Morin, prêtre

Léon Morin, prêtre

Jean-Pierre Melville
France, Italie / 1961 / 125 min
d'après le roman "Léon Morin, prêtre" de Béatrix Beck

Avec Jean-Paul Belmondo, Emmanuelle Riva, Irène Tunc.

Pendant l'Occupation, Barny, femme fière et communiste, se confie au prêtre de sa commune, l'Abbé Morin. Entre eux, s'ouvre un dialogue spirituel qui va bouleverser leur existence.


C'est à la vision de Hiroshima mon amour d'Alain Resnais (1959) et de Classe tout risques de Claude Sautet (1960) que les choix d'Emmanuelle Riva et de Jean-Paul Belmondo apparaissent comme une évidence à Jean-Pierre Melville pour incarner les personnages de Léon Morin, prêtre. En adaptant le roman de Béatrix Beck, le jeune prêtre (qui n'est pourtant pas le personnage principal) s'impose au cinéaste qui souhaite développer l'idée de l'impossibilité de la conversion. La mise en scène acérée et la narration elliptique et innovante font ressortir les tensions historiques, philosophiques et sentimentales du récit. Melville, qui a rallié la France libre en 1942, n'a cessé ensuite d'interroger cette période. Après le Silence de la mer (1947), et avant L'Armée des ombres (1969), il propose avec Léon Morin, prêtre un regard personnel sur la complexité de l'Occupation. Empreint d'humour, le film aborde la question de la foi et de la résistance face à la tentation de la collaboration.

Annabelle Aventurin


Film restauré par Studio Canal en 2015. Avec le soutien du CNC.

Séances

Séances passées

Jeudi 4 février 2016, 21h00 - Salle Henri Langlois → 23h05 (125 min)
Séance présentée par Jean-Paul Belmondo


Générique

Réalisateur : Jean-Pierre Melville
Assistants réalisateurs : Volker Schlöndorff, Bertrand Tavernier, Jacqueline Parey, Luc Andrieux
Scénariste : Jean-Pierre Melville
Auteur de l'oeuvre originale : Béatrix Beck d'après le roman "Léon Morin, prêtre"
Adaptateur : Jean-Pierre Melville
Dialoguiste : Jean-Pierre Melville
Sociétés de production : Rome-Paris Films, Lux Compagnie Cinématographique de France (Paris), Compagnia Cinematografica Champion (Roma)
Producteurs : Carlo Ponti, Georges deBeauregard
Directeur de production : Georges deBeauregard
Distributeur d'origine : Lux Compagnie Cinématographique de France (Paris)
Directeur de la photographie : Henri Decaë
Cadreur : Jean Rabier
Ingénieur du son : Guy Villette
Mixeur : Jacques Maumont
Compositeurs de la musique originale : Martial Solal, Albert Raisner
Décorateur : Daniel Guéret
Costumier : Paulette Breil
Maquilleur : Christiane Fornelli
Monteurs : Jacqueline Meppiel, Nadine Marquand, Marie-Josèphe Yoyotte
Créateur du générique : Jean Fouchet
Conseiller artistique : Père Lepoutre
Photographe de plateau : Raymond Cauchetier
Interprètes : Jean-Paul Belmondo (Léon Morin), Emmanuelle Riva (Barny), Irène Tunc (Christine), Nicole Mirel (Sabine), Marco Béhar (Edelman), Gisèle Grimm (Lucienne), Howard Vernon (Le colonel), Monique Hennessy (Arlette), Patricia Gozzi (France), Marielle Gozzi (France), Monique Bertho (Marion), Volker Schlöndorff (la sentinelle armée), Gérard Buhr (le feldwebel), Edith Loria (Danielle), Ernest Varial (le directeur), Nelly Pittore (une secrétaire), Simone Vannier (une secrétaire), Lucienne Marchand (une secrétaire), Madeleine Ganne (Betty), Adeline Aucoc (la vieille dame), Louis Saintève (le curé), Marc Eyraud, Micheline Schererre, Georges Lambert, Renée Liques, Claude Achard, Cedric Grant, Nina Grégoire