En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Amants

Les Amants

Louis Malle
France / 1958 / 88 min
D'après le roman Point de lendemain de Dominique Vivant Denon.

Avec Jeanne Moreau, Alain Cuny, Jean-Marc Bory, Judith Magre.

Dans le milieu de la haute bourgeoisie, une femme qui s'ennuie auprès de son mari a une liaison avec un jeune homme.

Séances

Séances passées


Jeudi 7 juillet 2016, 20h00 - Salle Jean Epstein → 21h30 (88 min)
projection avec sous-titrage pour sourds et malentendants
  • Les Amants (Louis Malle / France / 1958 / 88 min / Numérique)


Générique

Réalisateur : Louis Malle
Assistants réalisateurs : Alain Cavalier, François Leterrier
Scénaristes : Louis Malle, Louise deVilmorin
Auteur de l'oeuvre originale : Dominique-Vivant Denon d'après le roman "Point de lendemain"
Dialoguiste : Louise deVilmorin
Société de production : NEF - Nouvelles Éditions de Films (Paris)
Directeur de production : Irénée Leriche
Distributeur d'origine : Lux Compagnie Cinématographique de France (Paris)
Directeur de la photographie : Henri Decaë
Cadreur : André Villard
Ingénieur du son : Pierre Bertrand
Compositeur de la musique préexistante : Johannes Brahms premier et second mouvements du Sextuor n°1 en si bemol opus 18
Décorateurs : Bernard Evein, Jacques Saulnier
Maquilleur : Gisèle Jacquin
Monteur : Léonide Azar
Script : Francine Corteggiani
Régisseur : Hubert Mérial
Photographe de plateau : Vincent Rossell
Interprètes : Jeanne Moreau (Jeanne Tournier), Alain Cuny (Henri Tournier), Jean-Marc Bory (Bernard Dubois-Lambert), Judith Magre (Maggy Thiebault-Leroy), José Luis deVilallonga (Raoul Florès), Gaston Modot (Coudray, le domestique), Claude Mansart (Marcelot, un employé du journal), Michèle Girardon (la secrétaire Hélène Cavalier), Georgette Lobbé (Marthe, la bonne de Jeanne), Lucienne Hamon (Chantal, la bonne de Maggy), Patricia Garcin (Catherine, la fille de Jeanne), Jean-Claude Brialy (l'homme au manège), Pierre Frag (le garagiste sourd), Gib Grossac (le garagiste moustachu)