En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Donne-moi tes yeux

Donne-moi tes yeux

Sacha Guitry
France / 1943 / 94 min

Avec Sacha Guitry, Geneviève Guitry, Aimé Clariond, Marguerite Moreno.

Un célèbre sculpteur, qui vient d'épouser sa jeune modèle, se montre étrangement distant avec elle. Mais elle comprend rapidement qu'il cherche à l'éloigner pour lui dissimuler qu'il est en train de perdre la vue.


Méconnu ou mésestimé, Donne-moi tes yeux est pourtant essentiel dans l’œuvre de Sacha Guitry. Drame intime, dans lequel il fait jouer pour la première fois son épouse Geneviève, le film, tourné en 1943, reproduit avec justesse la vie quotidienne à Paris sous l’occupation allemande. Mais c’est aussi, et surtout, un témoignage riche sur la façon dont Guitry ressent ces années troubles, entraînant le spectateur de la lumière à l’obscurité, métaphore de la cécité inéluctable dont souffre le sculpteur, qui permet au réalisateur d’exprimer son mal-être face à une réalité qu’il refuse de voir, qu’il s’agisse de la situation politique ou de la fin certaine de son propre couple.

Séances

Séances à venir

Ajouter 2020-08-12 19:30:00 2020-08-12 21:04:00 Europe/Paris Donne-moi tes yeux Donne-moi tes yeux Salle Salle Henri Langlois - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr

Générique

Réalisateur : Sacha Guitry
Assistant réalisateur : René Delacroix
Scénariste : Sacha Guitry
Dialoguiste : Sacha Guitry
Sociétés de production : Les Moulins d'or, CIMEP - Compagnie Cinématographique Méditerranéenne de Production, U.F.P.C. - Union Française de Production Cinématographique (Paris)
Producteur : Michel Manégat
Directeur de production : Marcel Rischmann
Directeur de la photographie : Fédote Bourgassoff
Cadreur : Paul Portier
Ingénieur du son : René Lécuyer
Compositeurs de la musique originale : Henri Verdun, Paul Durand
Décorateurs : Henri Ménessier, Roland Quignon
Monteur : Alice Dumas
Script : Dagmar Bolin
Photographe de plateau : Raymond Voinquel
Interprètes : Geneviève Guitry (Catherine Collet), Aimé Clariond (Jean Laurent), Marguerite Moreno (la grand-mère de Catherine), Mona Goya (Gilda), Marguerite Pierry (Mademoiselle Thomassin), Jeanne Fusier-Gir (Clotilde), Alfred Pasquali (le peintre), Solange Varennes (Juliette), Claude Martial (Pâquerette), Léon Walther (le docteur Barral), Maurice Teynac (l'imitateur), Hélène Dartigue (l'infirmière), Georges Lemaire (le gardien du Palais de Tokyo), Jean-Louis Allibert (le visiteur), René Fauchois (l'ami au vernissage), Georges Marny (l'ami du peintre), Henri Chauvet (le passant), Richard Francoeur (Gustave, le visiteur), Eugène Compain (un employé), Jacques Butin (un employé), Raymond Narlay (le maître d'hôtel), Maurice Carrère (dans son propre rôle), Mariemma (la danseuse espagnole), Mila Parely (Floriane), Frédéric Duvallès (le monsieur en noir), Sacha Guitry (François Bressolles), Marie-Jacqueline Chantal (une dîneuse), Roger Vincent (un dîneur), Jacques Beauvais (un dîneur), Henri Niel (le dîneur obèse), Louis Beydts (le pianiste), André Dunoyer de Segonzac (dans son propre rôle), Othon Friesz (dans son propre rôle), André Derain (dans son propre rôle), Raoul Dufy (dans son propre rôle), Maurice Brianchon (dans son propre rôle), Guy Arnoux (dans son propre rôle), Maurice deVlaminck (dans son propre rôle), Maurice Utrillo (dans son propre rôle), Paul Belmondo (dans son propre rôle), Louis Touchagues (dans son propre rôle), Hubert Yencesse (dans son propre rôle), Kees Van Dongen (dans son propre rôle), André Dignimont (dans son propre rôle), André Lhôte (dans son propre rôle), Henri deVarotier (dans son propre rôle)