En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Ciel est à vous

Le Ciel est à vous

Jean Grémillon
France / 1943 / 105 min

Avec Madeleine Renaud, Charles Vanel, Jean Debucourt.

France, 1944. Un couple ordinaire se laisse gagner par la passion de l'aviation. La femme, devenue aviatrice émérite, accumule les trophées et veut battre le record de distance en ligne droite.

Séances

Séances passées

Dimanche 19 juin 2016, 19h30 - Salle Georges Franju → 21h15 (105 min)
Suivi d'un débat avec Jean Douchet

Générique

Réalisateur : Jean Grémillon
Assistants réalisateurs : Serge Vallin, Jacques Bost
Scénariste : Albert Valentin
Adaptateur : Charles Spaak
Dialoguiste : Charles Spaak
Société de production : Les Films Raoul Ploquin
Producteur : Raoul Ploquin
Distributeur d'origine : ACE - Alliance Cinématographique Européenne
Directeur de la photographie : Louis Page
Cadreur : Roger Arrignon
Ingénieur du son : Jean Putel
Compositeur de la musique originale : Roland-Manuel
Décorateur : Max Douy
Monteur : Louisette Hautecoeur
Régisseurs : Lucien Lippens, Georges Charlot
Photographe de plateau : Raymond Voinquel
Interprètes : Madeleine Renaud (Thérèse Gauthier), Charles Vanel (Pierre Gauthier), Jean Debucourt (Monsieur Larcher), Raymonde Vernay (Madame Brissard), Anne Vandenne (Lucienne Ivry), Léonce Corne (le docteur Maulette), Raoul Marco (Noblet), Albert Rémy (Marcel), Anne-Marie Labaye (Jacqueline Gauthier), Michel François (Claude Gauthier), Robert Le Fort (Robert), Gaston Mauger (le successeur de Maulette), Paul Demange (Petit), Pierre Leproux (Camille), Henry Houry (un membre du conseil d'administration), Georges Sellier (un membre du conseil d'administration), Marcel Laporte (le reporter), Fernand Blot (le vice-président), Renée Thorel (la voisine), Marius David (un invité à la présentation), Roger Vincent (un invité à la présentation), Bernard La Jarrige (le mécano), Jacques Beauvais (le maître d'hôtel), Georges Aminel (le télégraphiste)