En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Lumière d'été

Lumière d'été

Jean Grémillon
France / 1942 / 108 min

Avec Madeleine Renaud, Pierre Brasseur, Paul Bernard, Madeleine Robinson.

Un châtelain désœuvré, un artiste alcoolique et un ingénieur tombent amoureux de la même femme.


Censure, difficultés de production, un tournage en zone libre sous l’Occupation, des noms comme celui de Trauner, décorateur juif, passés sous silence au générique, et un très mauvais accueil à sa sortie… Lumière d’été achève d’installer Grémillon en cinéaste maudit. Et pourtant, cette parabole au sous-texte anti-collaborationniste, émaillée de détails à double sens, contient toute l’essence de son cinéma. Un cinéma social, limpide, parfois hors du temps, comme détaché, presque onirique. Grémillon filme l’affrontement de deux mondes aux creux desquels se joue un drame intimiste. « Grémillon retravaille autrement le rapport entre les gens et se trouve au plus près de leur vérité », expliquait Jean Douchet. Ici, c’est à la fois la droiture des personnages tendus vers un but simple et noble (Michèle et son amour) ou leur faiblesse et leur humanité, en même temps qu’un très beau portrait de femme. Sélectionné au Festival du film maudit de Biarritz en 1949, Lumière d’été parvint, par la poésie réaliste des dialogues signés Prévert et Laroche, et par l’interprétation des comédiens, à séduire les cinéphiles. Henri Langlois ne s’y trompera pas, qui, après avoir porté Grémillon à la présidence de la Cinémathèque française, se démènera pour acquérir le film et en tirer de précieuses copies, tordant ainsi le cou à la malédiction.

Copie restaurée par SNC et la Cinémathèque française.

Séances

Séances passées



  • Lumière d'été (Jean Grémillon / France / 1942 / 108 min / DCP / Copie restaurée par SNC et la Cinémathèque française)




Générique

Réalisateur : Jean Grémillon
Scénaristes : Jacques Prévert, Pierre Laroche
Dialoguistes : Jacques Prévert, Pierre Laroche
Société de production : Discina. Société Parisienne de Distribution Cinématographique
Producteur : André Paulvé
Directeur de production : Louis Wipf
Distributeur d'origine : Discina. Société Parisienne de Distribution Cinématographique
Directeur de la photographie : Louis Page
Ingénieur du son : Jean Monchablon
Compositeur de la musique originale : Roland-Manuel
Décorateur : Max Douy
Maquettistes : Alexandre Trauner, Léon Barsacq
Monteur : Louisette Hautecoeur
Interprètes : Madeleine Renaud (Cri-Cri), Pierre Brasseur (Roland), Paul Bernard (Patrice), Madeleine Robinson (Michèle), Georges Marchal (Julien), Aimos (Ernest), Charles Blavette (Vincent), Marcel Lévesque (Monsieur Louis), Jane Marken (Madame Martinet), Léonce Corne (Tonton), Gérard Lecomte (Dany), Henri Pons (Amédée), Georges Yvon (un ouvrier), Josette Paddé (la Hollandaise au bal costumé)