En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Temps des loups

Le Temps des loups

Sergio Gobbi
France, Italie / 1969

Avec Virna Lisi, Robert Hossein, Charles Aznavour.

L'affrontement entre Robert "Dillinger", le plus grand truand français, et son ami d'enfance Kramer, devenu chef de la brigade anti-gang.


Le Temps des loups met en scène un affrontement entre Robert Hossein et Charles Aznavour, deux icones du cinéma français d’alors. Deux amis d’enfance, l’un est flic, l’autre gangster. Affrontement inévitable. Sergio Gobbi connaissait, au moment de la sortie du film, son heure de gloire en enchainant pendant toute une décennie, à un rythme assez frénétique, drames psychologiques et thrillers à suspense (Un beau monstre, Maldonne, Les Intrus). Le Temps des loups renvoit aux films de gangsters à la française, très loin du maniérisme melvillien toutefois, quoique le film ne dédaigne pas certains effets formels.

Séances

Séances passées


Générique

Réalisateur : Sergio Gobbi
Scénariste : Sergio Gobbi
Dialoguistes : Georges Tabet, André Tabet
Sociétés de production : Lira Films (Paris), Paris Cannes Production (Paris), Seven Film (Roma)
Directeurs de production : Raymond Danon, Ralph Baum
Distributeur d'origine : Les Films Fernand Rivers (Paris)
Directeur de la photographie : Daniel Diot
Ingénieur du son : Lucien Yvonnet
Compositeur de la musique originale : Georges Garvarentz
Décorateur : Guy Maugin
Monteur : Gabriel Rongier
Photographe de plateau : Jean Kerby
Interprètes : Virna Lisi (Stella), Robert Hossein (Robert), Charles Aznavour (Kramer), Marcel Bozzuffi (Marco), Geneviève Thénier (Geneviève), Roger Coggio (l'aubergiste), Jacques Castelot (juge d'instruction), Félix Marten (patron du cabaret), Robert Dalban (le garagiste), Guy Marly (directeur cercle de jeux), Jean Franval (employé S.N.C.F.), Albert Minski (Albert), Fred Ulysse (Jean), Antonio Passalia (Lucien), Monique Morisi (Janine), Madeleine Sologne (la mère de Robert), Sergio Gobbi (un journaliste), Yvan Chiffre (homme de main du receleur), Lionel Vitrant (un tueur), Guy Di Rigo (un tueur), Gaston Meunier (un joueur), Tony Roedel (un joueur), Gilbert Servien (un avocat), Jack Léonard (père de l'enfant à la gare), Albert Dagnan (le receleur), Henri Crémieux (le proviseur)