En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Un chien andalou

Un chien andalou

Luis Buñuel
France / 1929 / 17 min

Avec Pierre Batcheff, Simone Mareuil, Salvador Dalí.

Il était une nuit, au son du tango argentin...


Figueras, fin des années 20. Deux amis, à l’imagination bouillonnante, se racontent leurs derniers rêves. L’un a senti des fourmis lui dévorer le creux de la main. L’autre a vu passer un nuage effilé devant la lune et un rasoir lui trancher l’œil. Buñuel et Dalí décident d’en faire un film. À la manière de l’écriture automatique des surréalistes, ils esquissent un scénario, se laissant porter par les libres associations : « La femme s’empare d’une raquette de tennis pour se défendre de l’homme qui veut l’attaquer ; celui-ci regarde alors autour de lui cherchant quelque chose et (Buñuel demande à Dalí) : Qu’est-ce qu’il voit ? – Un crapaud qui vole. – Mauvais ! – Une bouteille de cognac. – Mauvais ! – Bon, je vois deux cordes. – Bien, mais qu’est-ce qu’il y a derrière ces cordes ? – Le type les tire et tombe parce qu’il traîne quelque chose de très lourd. – Ah, c’est bien qu’il tombe. – Sur les cordes, il y a deux gros potirons séchés. – Quoi d’autre ? – Deux frères maristes. – Et ensuite ? – Un canon. – Mauvais ; il faudrait un fauteuil de luxe. – Non, un piano à queue. – Très bon, et sur le piano, un âne… non, deux ânes putréfiés. – Magnifique ! C’est-à-dire que nous faisions surgir des images irrationnelles, sans aucune explication. » Un chien andalou était né.

Séances

Séances passées


Mercredi 30 septembre 2020, 20h00 - Salle Henri Langlois → 21h50 (107 min)
Ouverture de la rétrospective



Générique

Réalisateur : Luis Buñuel
Assistant réalisateur : Pierre Batcheff
Scénaristes : Luis Buñuel, Salvador Dali
Société de production : Studio-Films (Paris)
Producteur : Luis Buñuel
Producteur exécutif : Pierre Braunberger
Distributeur d'origine : Studio-Films (Paris)
Directeur de la photographie : Albert Duverger
Compositeur de la musique préexistante : Richard Wagner "Tristan und Isolde"
Décorateur : Pierre Schildknecht
Monteur : Luis Buñuel
Interprètes : Pierre Batcheff (l'homme), Simone Mareuil (la jeune femme), Salvador Dali (un frère des écoles), Jaume Miravitlles (un frère des écoles), Luis Buñuel (l'homme au rasoir), Fano Messan (l'androgyne)