En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Fantôme de la liberté

Le Fantôme de la liberté

Luis Buñuel
France / 1974 / 105 min

Avec Adriana Asti, Julien Bertheau, Michel Piccoli, Monica Vitti, Jean-Claude Brialy.

Cadavre exquis dont les quatorze épisodes dévergondent le cartésianisme rigide de notre société.


« Le Fantôme de la liberté est l’un des films les plus angoissants, les plus inquiétants de Luis Buñuel. C’est un film de fin du monde, de jugement dernier, le plus proche parent qui soit de L’Ange exterminateur et de L’Âge d’or. Frustration, fiasco, prolifération, envahissement, dérèglement, y précèdent l’avertissement suprême du Commandeur. » Robert Benayoun (Positif, octobre 1974)

Séances

Séances passées

Samedi 24 octobre 2020, 15h00 - Salle Henri Langlois → 17h45 (164 min)
Le dialogue est annulé, la projection du film est maintenue







Générique

Réalisateur : Luis Buñuel
Assistants réalisateurs : Pierre Lary, Jacques Fraenkel
Scénariste : Luis Buñuel
Collaborateur scénaristique : Jean-Claude Carrière
Dialoguiste : Luis Buñuel
Société de production : Greenwich Film Productions (Paris)
Producteur : Serge Silberman
Directeur de production : Ully Pickardt
Distributeurs d'origine : 20th Century Fox Corporation, Lira Films (Paris)
Directeur de la photographie : Edmond Richard
Cadreur : Jean Harnois
Ingénieur du son : Guy Villette
Mixeur : Alex Pront
Compositeur de la musique préexistante : Johannes Brahms "Rhapsodie für klavier"
Décorateur : Pierre Guffroy
Costumiers : Jacqueline Guyot, Francesco Smalto costumes masculins
Maquilleur : Monique Archambault
Coiffeur : Alex Archambault
Monteur : Hélène Plemiannikov
Script : Suzanne Durrenberger
Régisseur : Francis Peltier
Coordinateur des effets spéciaux : François Sune
Coordinateur des effets sonores : Luis Buñuel
Photographe de plateau : Jean Distinghin
Interprètes : Adriana Asti (la dame en noir et la soeur du préfet), Julien Bertheau (le premier préfet de police), Jean-Claude Brialy (Monsieur Foucault), Adolfo Celi (le médecin de Legendre), Paul Frankeur (l'aubergiste), Michael Lonsdale (le chapelier), Pierre Maguelon (Gérard, le gendarme), François Maistre (le professeur des gendarmes), Hélène Perdrière (la tante), Michel Piccoli (le second préfet de police), Claude Piéplu (le commissaire), Jean Rochefort (Monsieur Legendre), Bernard Verley (le capitaine des Dragons), Monica Vitti (Madame Foucault), Milena Vukotic (l'infirmière), Muni (la bonne des Foucault), Orane Demazis (la mère du premier préfet de police), Jenny Astruc (la femme du professeur), Philippe Brigaud (le satyre), Philippe Brizard (le barman), Paul Le Person (le père Gabriel), Jean Champion (le médecin de Foucauld), Jacques Debary (le président du tribunal), Alix Mahieux (l'hôtesse à la réception mondaine), Agnès Capri (la directrice de l'école), Pierre Lary (le tueur), Maxence Mailfort (le lieutenant des dragons), Anne-Marie Deschott (Edith Rosenblum), Philippe Lancelot (un officier), Guy Montagné (le jeune moine), Bernard Musson (le père Rafael), Marcel Pérès (le moine), Jean Rougerie (l'hôte à la réception mondaine), Marie-France Pisier (Madame Calmette), André Rouyer (le brigadier), Pierre-François Pistorio (le neveu de la vieille tante), Auguste Carrière (la bonne du square), Gilbert Lemaire (un gendarme), Jacqueline Rouillard (la secrétaire du préfet de police), Didier Flamand (le secrétaire du préfet de police), Pascale Audret (Madame Legendre), Marius Laurey (le gardien du cimetière), Claude Jaeger (le colonel de gendarmerie), Valérie Blanco (Aliette), Sala (le cireur), Serge Silberman (un condamné à mort), Luis Buñuel (un condamné à mort), Tobias Engel, Éric Gamet, José Luis Barros, José Bergamín, Marianne Borgo