En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Cela s'appelle l'aurore

Cela s'appelle l'aurore

Luis Buñuel
France, Italie / 1956 / 102 min
D'après le roman Cela s'appelle l'aurore d'Emmanuel Roblès.

Avec Georges Marchal, Lucia Bosè, Nelly Borgeaud.

Sur une île méditerranéenne, le docteur Valerio soigne les ouvriers d'une compagnie industrielle. Un jour, il fait la connaissance de Clara, dont il tombe éperdument amoureux.


« Seul le cristal peut analogiquement donner une idée tant de la luminosité de ce film que du montage à facettes dont l'a pourvu Marguerite Renoir. Seul ce film pouvait, comme le cristal, réunir en une seule flamme la gamme infinie d'éclairages qui lui venaient de tous les horizons. » André S. Labarthe (Les Cahiers du cinéma, juin 1956)

« Le film appartient à Lucia Bosè. Il suffit qu'elle lève au centre de l'écran ses grands yeux noirs comme l'obsidienne pour que la salle se sente transpercée par une fraîcheur qu'on voudrait à jamais perpétrer. Je ne connais pas de visage féminin qui à l'écran puisse avec si peu d'artifices provoquer tant d'immédiate fascination. Elle représente pour le héros une compagne, de celles qui rendent la vie aussi légère qu'un soupir. Le visage de Lucia Bosè vous regardant en face, cela s'appelle l'aurore. » Robert Benayoun (Demain, 17 mai 1956)

Séances

Séances passées



Générique

Réalisateur : Luis Buñuel
Assistants réalisateurs : Jacques Deray, Marcel Camus
Scénaristes : Luis Buñuel, Jean Ferry
Auteur de l'oeuvre originale : Emmanuel Roblès d'après le roman "Cela s'appelle l'aurore"
Dialoguiste : Jean Ferry
Sociétés de production : Les Films Marceau (Paris), Laetitia Film (Roma)
Producteur : Edmond Ténoudji
Producteur délégué : Claude Jaeger
Producteur exécutif : André Cultet
Directeur de production : André Cultet
Distributeur d'origine : Les Films Marceau (Paris)
Directeur de la photographie : Robert Lefebvre
Cadreur : Roger Delpuech
Ingénieur du son : Antoine Petitjean
Compositeur de la musique originale : Joseph Kosma
Décorateur : Max Douy
Maquilleur : Lina Gallet
Coiffeur : Claude Uselmann
Monteur : Marguerite Renoir
Script : Odette Lemarchand
Régisseur : Michel Choquet
Photographe de plateau : Jean Magis
Interprètes : Georges Marchal (le docteur Valerio), Lucia Bosè (Clara Bernacci), Nelly Borgeaud (Angela Valerio), Giani Esposito (Sandro Galli), Julien Bertheau (le commissaire Fasaro), Jean-Jacques Delbo (Gorzon), Henri Nassiet (Latanza, le père d'Angela), Brigitte Elloy (Magda Galli), Pascal Mazzotti (Azzopardi), Robert Le Fort (Pietro), Simone Paris (Madame Gorzon), Gaston Modot (Giuseppe, le paysan corse), Marcel Pérès (Fesco), Yvette Thilly (Delphine), Lucien Callamand, Jane Morlet, Max Harry (le grand-père incestueux)