En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Carambolages

Carambolages

Marcel Bluwal
France / 1963 / 95 min
D'après le roman Carambolages de Fred Kassak.

Avec Louis de Funès, Jean-Claude Brialy, Sophie Daumier, Michel Serrault.

Norbert Charolais, directeur général d'une agence de vacances, doit affronter l'un de ses employés, l'ambitieux Paul Martin : le jeune homme, furieux que sa promotion soit annulée, est prêt à tout pour gravir les échelons.


Sélectionné à Cannes où il se fait copieusement siffler en fin de projection, Carambolages a laissé à son réalisateur Marcel Bluwal un souvenir aigre-doux. Mais si le scénario, dialogué par Audiard, n’a pas pris la direction qu’il voulait lui donner, il reste une comédie aux gags rythmés, où le burlesque renforce la férocité de la situation. Cette critique d’un monde où la hiérarchie est sans cesse menacée par de jeunes et avides employés est portée par une distribution originale : De Funès, éternel patron colérique, et Serrault, commissaire ancien pratiquant de la rue Lauriston aux idées extrémistes, tous deux en pleine ascension, Sophie Daumier, et, dans le rôle principal, Brialy, porte-drapeau de la Nouvelle Vague, qui joue à merveille l’ambition et le cynisme. Un film foutraque, bigarré, cagneux et pourtant attachant.

Séances

Séances passées



Vendredi 2 janvier 2015, 20h30 - Salle Jean Epstein → 22h05 (95 min)
Projection avec sous-titrage pour sourds et malentendants

Générique

Réalisateur : Marcel Bluwal
Assistants réalisateurs : Daniel Wronecki, Chantal Larouette
Scénariste : Pierre Tchernia
Auteur de l'oeuvre originale : Fred Kassak d'après le roman "Carambolages"
Dialoguiste : Michel Audiard
Sociétés de production : S.N.E.G. - Société Nouvelle des Établissements Gaumont, Trianon Films
Producteur : Alain Poiré
Directeurs de production : Robert Sussfeld, Hubert Mérial
Distributeur d'origine : Gaumont
Directeur de la photographie : André Bac
Cadreur : Raymond Letouzey
Ingénieur du son : René-Christian Forget
Compositeur de la musique originale : Gérard Calvi
Décorateur : Jean Mandaroux
Maquilleur : Michel Deruelle
Monteur : Geneviève Vaury
Régisseur : Armand Tabuteau
Interprètes : Jean-Claude Brialy (Paul Martin), Louis deFunès (Norbert Charolais), Sophie Daumier (Solange), Michel Serrault (l'nspecteur Boudou), Alfred Adam (Hubert Beaumanoir), Anne Tonietti (Danielle Brossard), Henri Virlojeux (Monsieur Brossard), Jean Ozenne (Monsieur Dalayrac), René Clermont (Monsieur Patillon), Jacques Dynam (Monsieur Macheron), Marcelle Arnold (Mademoiselle Andréa), Gilberte Géniat (Madame Brossard), Gisèle Grandpré (Madame Charolais), Florence Blot (la patronne de l'hôtel), René Hell (Monsieur Martin), Pierre Tchernia (Monsieur Michelot), Robert Blome (Monsieur Tuile), Alain Delon (Lambert), André Tomasi (l'inspecteur adjoint Legris), Philippe Castelli (un huissier), Marc Arian (un huissier), Michel Modo (le facteur), Max Montavon (l'agent), Alain Janey (le préparateur du colis), André Badin (un conseiller publicitaire), Jean-Pierre Zola (un conseiller publicitaire), Martine deBreteuil (une invitée à l'inauguration), Jean Obé (l'homme dans le garage), Claude Confortès (un ouvrier dans l'ascenseur), Robert Secq (un ouvrier dans l'ascenseur), Paul Gay (le radio-reporter à la réception), Raymond Pierson (un réceptionniste), Charles Bayard (un représentant du comité de patronage), Jean-Claude Rémoleux (un employé dans l'ascenseur), Marcel Bernier (un acheteur de journaux, un automobiliste et un invité à l'inauguration), Marius Gaidon (un employé dans l'escalier), Maurice Magalon (un extra), Guy Henry