En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
L'Insoutenable légèreté de l'être

L'Insoutenable légèreté de l'être
The Unbearable Lightness of Being

Philip Kaufman
États-Unis / 1986 / 171 min
D'après le roman L'Insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera.

Avec Daniel Day-Lewis, Juliette Binoche, Lena Olin.

Durant le Printemps de Prague, la passion amoureuse d'un homme pour deux femmes : Tereza, avec qui il est marié, et Sabina, sa maîtresse au tempérament bohème.


Film restauré par l'Academy Film Archive et The Film Foundation, avec le soutien de la George Lucas Family Foundation.


En 1986, Philip Kaufman a sept longs métrages derrière lui, dont l'épopée spatiale L'Étoffe des héros, quand le producteur Saul Zaentz (Amadeus, Le Patient anglais) lui propose d'adapter le roman du tchèque Milan Kundera, L'Insoutenable légèreté de l'être, paru deux ans plus tôt. Mais comment adapter ce récit éclaté, roman autant qu'essai, alternant narration classique et digressions philosophiques ? Aidé de Jean-Claude Carrière au scénario, Kaufman suit le conseil laconique de Kundera : « Éliminez ! ». L'intrigue devient chronologique, gagne en linéarité et se recentre sur les trois personnages principaux : Tomas, chirurgien séducteur au regard de braise, rencontre Tereza, une serveuse pure et volontaire, alors qu'il a déjà une maîtresse voluptueuse, Sabina. En même temps survient l'entrée des chars soviétiques dans Prague, en 1968. Suivront l'exil en Suisse et le retour à Prague, où Tomas devra choisir entre les deux femmes. Kaufman fait appel au chef-opérateur Sven Nykvist, connu pour son travail avec Bergman et Woody Allen. La photo, somptueuse et élégante, associée aux notes de Leos Janácek, compose un long ballet amoureux et sensuel. Kaufman orchestre surtout la rencontre entre trois jeunes acteurs, encore à l'orée de leurs carrières : Daniel Day Lewis, révélé par Stephen Frears et James Ivory, Juliette Binoche à peine sortie du Mauvais Sang de Leos Carax et la suédoise Lena Olin, autre révélation féminine du film, qui tournera ensuite dans de nombreux films américains.

Bernard Payen

Séances

Séances passées

Samedi 7 mars 2020, 14h00 - Salle Henri Langlois → 16h55 (171 min)
Séance présentée par Philip Kaufman

Générique

Réalisateur : Philip Kaufman
Assistants réalisateurs : Eric Bartonio, Charles Paviot, Robert Kechichian, Simon Brook
Scénaristes : Jean-Claude Carrière, Philip Kaufman
Auteur de l'oeuvre originale : Milan Kundera d'après le roman "L'Insoutenable légèreté de l'être"
Adaptateurs : Jean-Claude Carrière, Philip Kaufman
Producteur : Saul Zaentz
Producteur associé : Paul Zaentz
Producteur délégué : Bertil Ohlsson
Producteur exécutif : Bertil Ohlsson
Directeur de production : Daniel Szuster
Distributeur d'origine : AMLF
Directeur de la photographie : Sven Nykvist
Cadreurs : Philippe Houdart, Bernard Noisette
Ingénieurs du son : Philip Rogers, Alan Splet
Compositeur de la musique originale : Mark Adler
Compositeur de la musique préexistante : Leos Janacek "Quatuor à cordes n°1 - La Sonate à Kreutzer"
Créateur des décors : Pierre Guffroy
Décorateur : Pierre Guffroy
Costumiers : Ann Roth, Donna Maloney
Maquilleurs : Suzanne Benoit, Rosalina Da Silva
Coiffeur : Paul Le Blanc
Monteurs : Vivien Hillgrove, Michael Magill, Walter Murch, B.J. Sears
Directeurs de casting : Patricia deOliveira pour l'équipe américaine, Margot Capelier pour l'équipe française
Cascadeur : Rémy Julienne
Photographe de plateau : Phil Bray
Interprètes : Daniel Day-Lewis (Tomas), Juliette Binoche (Tereza), Lena Olin (Sabina), Derek De Lint (Franz), Erland Josephson (l'ambassadeur), Pavel Landovsky (Pavel), Donald Moffat (le chirurgien-chef), Daniel Olbrychski (le représentant du ministère de l'Intérieur), Stellan Skarsgård (l'ingénieur), Tomas Bork (Jiri), Bruce Myers (le journaliste tchèque), Pavel Slabý (le neveu de Pavel), Pascale Kalensky (l'infirmière Katja), Jacques Ciron (le directeur du restaurant suisse), Anne Lonnberg (la photographe suisse), Laszlo Szabo (l'interrogateur russe), Vladimír Valenta (le maire), Clovis Cornillac (le jeune dragueur au café), Leon Lissek (l'homme chauve au café), Jean-Claude Bouillon (le douanier suisse), Jean-Claude Dauphin (le journaliste suisse), Consuelo deHaviland (la grande femme brune), Charles Millot (un conférencier à Genève), Jan Nemec (le caméraman filmant les chars à Prague), Serge Delanoue (un danseur), Philip Kaufman (un passant), Isabelle Noérie (une étudiante), Jacqueline Abraham-Vernier, Judith Atwell, Claudine Berg, Miroslav Beuer, Niven Busch, Margot Capelier, Victor Chelkoff, Monica Constandache, Dominique deMoncutt, Bernard Lepinaux, Josiane Lévêque, Peter Majer, Gérard Moulévrier, Charly Oleg, Sylvie Plantard, Olga Baidar-Poliakoff, Christine Potter, Hana Maria Pravda, Romano, André Sanfratello, Jirí Stanislav, Milos Szoboda, Helenka Vernier, Marrian Walters