En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
La Montée au ciel

La Montée au ciel
Subida al cielo

Luis Buñuel
Mexique / 1952 / 74 min
d'après un sujet de Manuel Reachi, Manuel Altolaguirre

Avec Lilia Prado, Esteban Márquez, Carmelita González.

Oliverio, dont la mère est mourante, interrompt sa nuit de noces pour se rendre en ville chez le notaire et régler l'héritage. Son voyage en autocar est mouvementé.


1952. Deux ans après Los Olvidados, étude âpre et désespérante de la vie des enfants abandonnés dans les quartiers misérables de Mexico, Buñuel change de ton. C’est en joyeuse compagnie que le héros entreprend son périple à travers l’État de Guerrero. L’accumulation de péripéties permet au cinéaste de libérer images truculentes et motifs récurrents : personnages hauts en couleur, bestiaire avec moutons, vaches et poules, chants, danses et cérémonies funéraires, sans oublier le corps féminin et la tentation incarnée par la magnifique Lilia Prado. Mêlant l’humour et l’onirisme, la farce et la mort, La Montée au ciel est un film d’une grande densité qui reçut, à Paris, le prix du meilleur film d’avant-garde.

Séances

Séances passées




Générique

Réalisateur : Luis Buñuel
Assistant réalisateur : Jorge López Portillo
Scénaristes : Luis Buñuel, Manuel Altolaguirre, Juan de laCabada, Lilia Solano Galeana
Auteur de l'oeuvre originale : Manuel Reachi d'après un sujet, Manuel Altolaguirre d'après un sujet
Dialoguistes : Luis Buñuel, Manuel Altolaguirre, Juan de laCabada, Lilia Solano Galeana
Société de production : Producciónes Cinematográficas Isla
Producteurs : Manuel Altolaguirre, María Luisa Gómez Mena
Directeur de production : Fidel Pizarro
Distributeur d'origine : Cinédis
Directeur de la photographie : Alex Phillips
Cadreurs : Leobardo Sánchez, Armando Carrillo
Ingénieurs du son : Eduardo Arjona, Jesús González Gancy
Compositeur de la musique originale : Gustavo Pittaluga
Directeurs artistiques : Edward Fitzgerald, José Rodríguez Granada
Costumier : Georgette Somohano
Maquilleur : Felisa Ladrón de Guevara
Monteurs : Luis Buñuel, Rafael Portillo
Interprètes : Lilia Prado (Raquel), Esteban Márquez (Oliverio Grajales), Carmelita González (Albina), Gilberto González (Sánchez Cuello), Luis Aceves Castanedas (Silvestre, le conducteur de l'autocar), Manuel Dondé (Don Eladio Gonzalez, le candidat), Roberto Cobo (Juan), Beatriz Ramos (Elisa, la jeune mère), Manuel Noriega (Figueroa, le greffier), Roberto Meyer (Don Nemesio Alvarez y Villalbazo), Pedro Elviro (le boiteux), Pedro Ibarra (Manuel), Leonor Gómez (Doña Linda), Chel López (Chema, l'ami de Silvestre), Paz Villegas de Orellana (Doña Ester), Silvia Castro (la petite fille), Paula Rendón (Doña Sixta, la mère de Silvestre), Francisco Reiguera (Miguel Suárez, le vendeur de volailles), Jorge Martínez de Hoyos (le guide touristique), Salvador Quiroz (Lucilo Peña, le père d'Albina), Cecilia Leger (Doña Clara, la mère d'Albina), José Muñoz (Don Esteban, le commissaire), Diana Ochoa (la femme de Manuel), Victor Pérez (Felipe), José Jorge Pérez, Polo Ramos, Salvador Terroba, Victoria Sastre