Rashōmon

Rashōmon 羅生門

Akira Kurosawa
Japon / 1950 / 88 min
D'après les nouvelles Rashōmon et Yabu no naka de Ryunosuke Akutagawa.

Avec Toshirō Mifune, Machiko Kyō, Masayuki Mori.

Au XVe siècle, un bandit reconnaît avoir tué un samouraï. La femme du défunt s'accuse du meurtre et un bûcheron contredit ces deux affirmations. L'esprit du samouraï déclare, quant à lui, qu'il s'est tout simplement suicidé. Où est la vérité ?

Découvert au festival de Venise, le film qui ouvrit les portes de l'Occident au cinéma japonais.


Générique

Réalisateur : Akira Kurosawa
Assistant réalisateur : Tai Kato
Scénaristes : Akira Kurosawa, Shinobu Hashimoto
Auteur de l'oeuvre originale : Ryûnosuke Akutagawa d'après les nouvelles "Rashomon" et "Yabu no naka"
Dialoguiste : Akira Kurosawa
Société de production : Daiei Motion Picture Company (Tokyo)
Producteurs : Masaichi Nagata, Jingo Minura
Distributeur d'origine : Filmsonor (Paris)
Directeur de la photographie : Kazuo Miyagawa
Ingénieur du son : Iwao Ôtani
Compositeur de la musique originale : Fumio Hayasaka
Décorateur : Takashi Matsuyama
Monteur : Akira Kurosawa
Script : Teruyo Nogami
Interprètes : Toshirô Mifune (Tajomaru), Machiko Kyô (Masage), Masayuki Mori (Takehiro Kanazawa), Takashi Shimura (le bûcheron), Minoru Chiaki (le prêtre), Kichijiro Ueda (le passant), Daisuke Katô (l'agent de police), Fumiko Honma (le médium)