En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
On a volé un tram

On a volé un tram
La Ilusion viaja en tranvia

Luis Buñuel
Mexique / 1954 / 82 min
d'après un conte de Mauricio de la Serna

Avec Lilia Prado, Carlos Navarro, Fernando Soto.

Dans le vieux Mexico, le tram 133, accomplit un dernier voyage avant de partir à la ferraille.


Conte savoureux teinté de surréalisme, On a volé un tram est aussi un fabuleux document sur Mexico et ses habitants modestes. Tour à tour transport scolaire, dancing ou boucherie ambulante, le Tram 133 file à travers les quartiers pauvres de la grande ville, transportant son lot de personnages hauts en couleur. Fidèle à ses obsessions, Buñuel en profite pour écorner la religion, tout en évoquant la misère et les trafics clandestins. Une virée piquante et picaresque avec pour épilogue : « la vie continue à tisser mille histoires diverses ».

Séances

Séances passées




Générique

Réalisateur : Luis Buñuel
Assistant réalisateur : Ignacio Villareal
Scénaristes : Luis Alcoriza, José Revueltas, Mauricio de laSerna, Juan de laCabada
Auteur de l'oeuvre originale : Mauricio de laSerna d'après un conte
Adaptateur : Luis Buñuel
Dialoguistes : Luis Alcoriza, José Revueltas, Mauricio de laSerna, Juan de laCabada, Luis Buñuel
Société de production : Clasa Films Mundiales
Producteur : Armando Orive Alba
Producteur exécutif : Fidel Pizarro
Directeur de la photographie : Raúl Martinez Solares
Ingénieurs du son : José dePerez, Rafael Ruiz Esparza
Compositeur de la musique originale : Luis Hernández Bretón
Directeur artistique : Edward Fitzgerald
Monteurs : Luis Buñuel, Jorge Bustos
Interprètes : Lilia Prado (Lupita), Carlos Navarro (Juan Caireles), Fernando Soto (Tarrajas), Agustín Isunza (Papa Pinillos), Miguel Manzano (Don Manuel), Guillermo Bravo Sosa (Braulio), José Pidal (le professeur), Felipe Montoya (le mécanicien), Javier de laParra (le chef de trafic), Conchita Gentil Arcos (une bigote), Diana Ochoa (une bigote), Victor Alcocer (le menuisier), Paz Villegas (Doña Menchita), Manuel Noriega (Don Julio), Roberto Meyer (Don Arcadio), Pepe Martínez (le duc d'Otranto), José Chávez (un agent de trafic), Victorio Blanco (un passager), Hernán Vera (un boucher), Manuel Vergara (un boucher), José Luis Moreno (l'écolier orphelin), Agustín Salmón (un employé), Mario Valdés, Domingo Soler, José Muñoz