En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Contes de la lune vague après la pluie

Les Contes de la lune vague après la pluie
雨月物語 [Ugetsu monogatari]

Kenji Mizoguchi
Japon / 1953 / 97 min

Avec Masayuki Mori, Kinuyo Tanaka, Sakae Ozawa, Misuko Mito, Machiko Kyo.

Le Japon au XVIe siècle. Deux couples de paysans sont pris dans la guerre civile et partent pour la ville. Kenjuro le potier rencontre la princesse Wakasa au marché et en tombe éperdument amoureux.


On trouve dans le cinéma de Mizoguchi tout l’imaginaire occidental de l’Orient japonais : les paysages embrumés, les histoires de fantômes, les fantasmes érotiques. Les Contes de la lune vague après la pluie en est la quintessence. S’inspirant de contes japonais et de nouvelles de Maupassant, le cinéaste y dépeint des personnages aussi archétypaux qu’actuels, prenant comme toujours le parti des femmes. Victime sociale du désir masculin, la femme assume seule la réalité, quand l’homme vit dans l’avidité, l’ambition et le besoin de domination.
En 1953, lorsque le film sort et obtient le Lion d’argent à la Mostra de Venise, il installe le cinéma nippon parmi les plus importants du monde, artistiquement. Devenu un classique des plus admirés, il ne cesse d’éblouir tant par la beauté de ses images, d’une poésie surnaturelle sans pareille, que par la précision et l’élégance de la mise en scène, où chaque mouvement des personnages reflète l’expression de leur sentiment. Une fable universelle, un enchantement cinématographique intemporel.

Séances

Séances à venir

Ajouter 2020-08-15 19:30:00 2020-08-15 21:07:00 Europe/Paris Les Contes de la lune vague après la pluie Les Contes de la lune vague après la pluie Salle Salle Henri Langlois - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr

Séances passées


Mercredi 21 mars 2018, 19h30 - Salle Henri Langlois → 21h40 (127 min)
Séance suivie d'une discussion avec Jean Douchet






Générique

Réalisateur : Kenji Mizoguchi
Assistant réalisateur : Tokuzo Tanaka
Scénaristes : Yoshikata Yoda, Matsutaro Kawaguchi
Auteur de l'oeuvre originale : Akinari Ueda d'après les deux contes "La Lubricité du serpent" et "La Maison dans les roseaux
Société de production : Daiei Motion Picture Company (Tokyo)
Producteur : Masaichi Nagata
Distributeur d'origine : Pathé Overseas
Directeur de la photographie : Kazuo Miyagawa
Cadreur : Shôzô Tanaka
Ingénieur du son : Iwao Ôtani
Compositeurs de la musique originale : Fumio Hayasaka, Tamekichi Mochizuki, Ichiro Saito
Chorégraphe : Kinshichi Kodera
Décorateur : Kisaku Itô
Costumier : Tadaoto Kainoshô
Maquilleur : Zenya Fukuyama
Monteur : Mitsuzô Miyata
Script : Yoshimi Kimura
Photographe de plateau : Ennosuke Asada
Interprètes : Masayuki Mori (Genjuro), Kinuyo Tanaka (Miyagi), Ichisaburo Sawamura (Genichi), Sakae Ozawa (Tobei), Mitsuko Mito (Ohama), Machiko Kyô (Wakasa), Kikue Môri (Ukon), Tokiko Mito (une dame d'honneur), Tokuko Ueda (une dame d'honneur), Ryosuke Kagawa (le chef du village), Eigoro Onoe (le commandant), Saburo Date (le serviteur du commandant), Mitsusaburô Ramon (le seigneur Niwa), Ichiro Amano (le batelier), Kichijiro Ueda (le commerçant), Sugisaku Aoyama (le vieux prêtre bouddhiste), Shôzô Nanbu (le prêtre shinto), Reiko Kongô (la tenancière du bordel), Teruko Omi (une prostituée), Keiko Koyanagi (une prostituée), Masako Tomura (une prostituée), Jun Fujikawa (un soldat), Ryûji Fukui (un soldat), Eiji Ishiguro (un soldat), Kôji Fukada (un soldat)