En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Rue sans issue

Rue sans issue
Dead End

William Wyler
Etats-Unis / 1937 / 95 min
D'après Sidney Kingsley.

Avec Humphrey Bogart, Sylvia Sidney, Joel McCrea.

Un caïd sur le retour, Baby Face Martin, revient dans le quartier de New York où vit sa mère, par nostalgie et désœuvrement. Son influence néfaste sur les gamins du coin ne tarde pas à se faire sentir. Il retrouve là un ami d'enfance qui, lui, a choisi une autre voie pour tâcher de s'en sortir.

Séances

Séances passées


Générique

Réalisateur : William Wyler
Assistant réalisateur : Eddie Bernoudy
Scénariste : Lillian Hellman
Auteur de l'oeuvre originale : Sidney Kingsley d'après la pièce "Dead end"
Auteur de l'adaptation française : Francis Carco
Société de production : The Samuel Goldwyn Company
Producteur : Samuel Goldwyn
Producteur associé : Merritt Hulburd
Distributeur d'origine : United Artists
Directeur de la photographie : Gregg Toland
Ingénieur du son : Frank Maher
Compositeur de la musique originale : Alfred Newman
Directeur artistique : Richard Day
Décorateur : Julia Heron
Costumier : Omar Kiam
Monteur : Daniel Mandell
Coordinateur des effets spéciaux : James Basevi
Interprètes : Humphrey Bogart (Baby Face Martin), Sylvia Sidney (Drina Gordon), Joel McCrea (Dave Connell), Claire Trevor (Francey), Wendy Barrie (Kay), Allen Jenkins (Hunk), Marjorie Main (Madame Martin), Billy Halop (Tommy Gordon), Huntz Hall (Dippy), Bobby Jordan (Angel), Leo Gorcey (Spit), Gabriel Dell (T.B.), Bernard Punsly (Milty), Charles Peck (Philip Griswold), Minor Watson (Monsieur Griswold), James Burke (Mulligan), Ward Bond (le portier), Elisabeth Risdon (Madame Connell), Esther Dale (Madame Fenner), George Humbert (Pascagli), Marcelle Corday (la gouvernante), Alan Bridge (un agent de police), Robert Homans (un agent de police), Thomas Jackson (l'inspecteur de police), Donald Barry (l'interne), Charles Halton (Whitey), Esther Howard