En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Total Recall

Total Recall

Paul Verhoeven
États-Unis / 1989 / 113 min

Avec Arnold Schwarzenegger, Rachel Ticotin, Sharon Stone.

Doug Quaid est hanté par le rêve récurrent d'un voyage sur Mars. Lorsqu'il s'aperçoit que ce rêve est artificiel, il s'envole vers la planète rouge à la recherche de son mystérieux passé.


« Votre adaptation est trop fidèle à la nouvelle de Philip K. Dick. Ce dont je rêve, moi, c'est des Aventuriers de l'arche perdue sur Mars. » Quand, en 1988, Dino de Laurentiis écarte David Cronenberg, initialement pressenti pour adapter Souvenirs à vendre au cinéma, l'idée semble destinée à rejoindre le cimetière des projets avortés du célèbre mogul italien. De Laurentiis sait certes où il veut aller, mais il ne sait pas trop avec qui... C'est Arnold Schwarzenegger qui va ressusciter Total Recall quelques mois plus tard, en rachetant les droits du scénario, en imposant aux studios le nom de Paul Verhoeven (l'acteur racontera avoir été très impressionné par Robocop) et en appliquant au script les recettes de son succès. De fait, le film ne ressemble pas tant aux Aventuriers de l'arche perdue qu'à un croisement de Commando, Predator et The Running Man − soit ce mélange explosif d'action, d'humour et de punchlines qui faisait alors de Schwarzenegger l'un des rois du box-office.
Pour autant, Total Recall reste un film singulier dans la carrière de l'acteur autrichien. Alors que Schwarzenegger entame un virage grand public, Verhoeven l'embarque une dernière fois dans un grand huit violent (furieuse scène de poursuite inaugurale, inimaginable dans un blockbuster d'aujourd'hui), sexuel et égrillard. Pervertissant comme à son habitude les projets qui lui sont confiés, le Hollandais violent fait du plus gros budget de l'année une série B bâtarde, mix singulier d'effets spéciaux éblouissants (signés du génial Rob Bottin) et de carton-pâte dans lequel il plonge un Schwarzy complètement dépassé. « Si je ne suis pas moi, alors qui suis-je ? » s'interroge à un moment, hébété, le héros de ce film-monstre. On ne sort jamais vraiment indemne des labyrinthes cérébraux de Philip K. Dick. A fortiori quand ils sont mis en scène par Paul Verhoeven.

Xavier Jamet

Séances

Séances passées

  • Total Recall (Paul Verhoeven / États-Unis / 1989 / 113 min / DCP / VOSTF)

  • Total Recall (Paul Verhoeven / États-Unis / 1989 / 113 min / DCP / VOSTF)

Samedi 6 février 2016, 22h30 - Salle Henri Langlois → 06h30 (480 min)
Soirée présentée par Paul Verhoeven
Nuit Paul Verhoeven
  • Total Recall (Paul Verhoeven / États-Unis / 1989 / 113 min / DCP / VOSTF)
  • Showgirls (Paul Verhoeven / États-Unis / 1995 / 130 min / DCP / VOSTF / Début de la projection à 01h15)
  • Starship Troopers (Paul Verhoeven / États-Unis / 1997 / 129 min / DCP / VOSTF / Début de la projection à 04h15)

  • Total Recall (Paul Verhoeven / États-Unis / 1989 / 113 min / DCP / VOSTF)

Générique

Réalisateur : Paul Verhoeven
Réalisateur seconde équipe : Vic Armstrong
Assistants réalisateurs : Juan Carlos " Kuki " Lopez, Miguel Lima, Iñigo Vallejo, Matthew Feitshans, Efren delMoral, Ileana Franco U., Hugo Gutierrez Cuellar, Guillermo Carreno Saavedra
Scénaristes : Ronald Shusett, Dan O'Bannon, Gary Goldman
Auteur de l'oeuvre originale : Ronald Shusett d'après une histoire, Dan O'Bannon d'après une histoire, Jon Povill d'après une histoire, Philip K. Dick d'après la nouvelle "We Can Remember It for You Wholesale"
Société de production : Carolco International
Producteurs : Buzz Feitshans, Ronald Shusett
Producteurs associés : Elliot Schick, Robert Fentress
Producteurs exécutifs : Mario Kassar, Andrew Vajna
Directeurs de production : Anuar Badin, Terry Collis
Distributeur d'origine : Columbia TriStar Films
Directeur de la photographie : Jost Vacano
Cadreurs : Anette Haellmigk, Donald Bryant, Carlos Montano J.
Ingénieur du son : Nelson Stoll
Compositeur de la musique originale : Jerry Goldsmith
Créateur des décors : William Sandell
Directeurs artistiques : James Tocci, José Rodríguez Granada
Décorateur : Robert Gould
Créateur du storyboard : Giacomo Ghiazza
Costumier : Erica Edell Phillips
Maquilleurs : Jefferson Dawn, Craig Berkeley, Robin Weiss, Rob Bottin
Monteur : Frank J. Urioste
Régisseur : Juan Clemente Prosper
Directeurs de casting : Mike Fenton, Judy Taylor, Valorie Massalas, Claudia Becker
Créateur du générique : Wayne Fitzgerald
Coordinateur des effets spéciaux : Thomas L. Fisher
Coordinateur des effets visuels : Eric Brevig
Coordinateur des effets sonores : Stephen H. Flick
Cascadeurs : Vic Armstrong, Joel Kramer
Interprètes : Arnold Schwarzenegger (Douglas Quaid), Rachel Ticotin (Melina), Sharon Stone (Lori), Ronny Cox (Cohaagen), Michael Ironside (Richter), Marshall Bell (George/Kuato), Mel Johnson Jr. (Benny), Michael Champion (Helm), Roy Brocksmith (le docteur Edgemar), Ray Baker (McClane), Rosemary Dunsmore (le docteur Lull), David Knell (Ernie), Alexia Robinson (Tiffany), Dean Norris (Tony), Mark Carlton (le barman), Debbie Lee Carrington (Thumbelina), Lycia Naff (Mary), Bobby Costanzo (Harry), Michael LaGuardia (Stevens), Priscilla Allen (la grosse dame), Ken Strausbaugh (l'officier de l'immigration), Marc Alaimo (Everett), Michael Gregory (le lieutenant rebelle), Ken Gilden (le réceptionniste de l'hôtel), Mickey Jones (le mineur costaud), Parker Whitman (le mari martien), Ellen Gollas (l'épouse martienne), Gloria Dorson (la femme dans la cabine téléphonique), Erika Carlson (Miss Lonelyhearts), Benny Corral (le voyou chauffeur de taxi), Bob Tzudiker (le médecin), Erik Cord (l'assistant de laboratoire), Frank Kopyc (le technicien), Chuck Sloan (un scientifique), Dave Nicolson (un scientifique), Paula McClure (la présentatrice des infos), Rebecca Ruth (le reporter), Milt Tarver (l'animateur commercial), Roger Cudney (l'agent), Monica Steuer (la mère mutante), Sasha Rionda (l'enfant mutant), Linda Howell (la joueuse de tennis), Robert Picardo (la voix de Johnnycab), Kamala Lopez (une voix), Morgan Lofting (une voix), Patti Attar (une voix), Bob Bergen (une voix), Joe Unger (une voix), Karlyn Michelson (une voix)