En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Contre une poignée de diamants

Contre une poignée de diamants
The Black Windmill

Don Siegel
États-Unis / 1973 / 106 min
D'après le roman Seven Days to a Killing de Clive Egleton.

Avec Michael Caine, Donald Pleasence, Delphine Seyrig.

Tarrant, un agent du contre-espionnage britannique, est injustement accusé d'avoir orchestré l'enlèvement de son propre fils afin de s'approprier la rançon : un stock de diamants conservé par les services secrets anglais.


Copie Technicolor.


Le flegme de Michael Caine, les gaffes de Donald Pleasence (« il s'appelle Sean Connery » – « Vraiment ?! » – « Euh, Sean Kelly »), quelques scènes d'action et de poursuites, dont une sous le pont de Bercy, le charme de Delphine Seyrig et sa voix langoureuse, même dans la langue de Shakespeare. Des écoutes téléphoniques, des filatures, des suspects, une traque, et le sens du rythme de Don Siegel, qui mène son film sans temps mort. Contre une poignée de diamants est un efficace film de commande, qui permet une nouvelle fois à Siegel d'aborder son thème de prédilection : le justicier solitaire face à un système pourri de l'intérieur.

Générique

Réalisateur : Don Siegel
Assistant réalisateur : Kip Gowans
Scénariste : Leigh Vance
Auteur de l'oeuvre originale : Clive Egleton d'après le roman "Seven Days to a Killing"
Sociétés de production : Universal Pictures, Zanuck/Brown Productions
Producteur : Don Siegel
Producteur associé : Scott Hale
Producteurs exécutifs : Richard D. Zanuck, David Brown
Directeur de production : Eva Monley
Distributeur d'origine : Universal Film France (Paris)
Directeur de la photographie : Ousama Rawi
Cadreur : Jimmy Devis
Ingénieurs du son : John W. Mitchell, Gerry Humphries
Compositeur de la musique originale : Roy Budd
Directeur artistique : Peter Murton
Costumier : Anthony Mendleson
Monteur : Antony Gibbs
Script : Angela Allen
Interprètes : Michael Caine (le major John Tarrant), Joseph O'Conor (Sir Edward Julyan), Donald Pleasence (Cedric Harper), John Vernon (McKee), Janet Suzman (Alex Tarrant), Delphine Seyrig (Cecil Burrows), Joss Ackland (Wray), Clive Revill (Alf Chestermann), Edward Hardwicke (Mike McCarthy), David Daker (Thickset), Denis Quilley (Bateson), Paul Moss (David Tarrant), Mark Praid (James Stroud), George Cooper (Pincus), Derek Newark (le policier moniteur), John Rhys-Davies (le policier d'intervention spéciale), Brenda Cowling (la secrétaire), Preston Lockwood (Ilkeston), Nancy Gabrielle (la femme d'affaires), Murray Brown (le médecin), Hilary Sesta (la secrétaire d'Ilkeston), Frank Henson (le chauffeur), Catherine Schell (Lady Julyan), Derek Lord (Sollars), Michael Segal (le postier), Maureen Pryor (Jane Harper), Paul Humpoletz (Tomkins), Hermione Baddeley (Hetty), Patrick Barr (le général St. John), John Harvey (Heppenstal), Russell Napier (l'amiral Ballentyne), Anthony Verner (Magnus), Joyce Carey (la secrétaire de Harper), Robert Dorning (le bijoutier), Molly Urquhart (Margaret), Yves Afonso (Jacques), Jean Michaud (le médecin français), Jacques Ciron (un gardien de prison), Roger Lumont (un gardien de prison), Jon Croft (un officier), Christopher Hawkins (un actionnaire), Billy Milton (le pianiste), Golda Casimir (la serveuse), Peter Halliday (un invité officiel), Jessie Robins (la grosse femme), Del Baker (un chauffeur), Michel Norman (le conducteur de la camionnette), Roland Neunreuther (le policier motocycliste)