En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
À l'ombre des potences

À l'ombre des potences
Run for Cover

Nicholas Ray
États-Unis / 1954 / 93 min

Avec James Cagney, John Derek, Ernest Borgnine, Viveca Lindfors.

Deux hommes, accusés à tort d'avoir pillé un train, parviennent à prouver leur innocence. L'un, blessé, tombe amoureux de la fille des fermiers chez qui ils s'étaient réfugiés, tandis que l'autre devient le nouveau shérif de la ville.


Si À l’ombre des potences, tourné immédiatement après le flamboyant Johnny Guitar, frôle parfois l’académisme, c’est que Nicholas Ray s’est essentiellement attaché à composer un western psychologique, bien plus qu’un grand film d’aventures au rythme trépidant. Dans ce récit d’apprentissage malheureux, entre deux décors grandioses, le duo/duel qui oppose James Cagney, quadragénaire fatigué et protecteur, à John Derek, son impétueux compagnon, est en réalité prétexte à aborder une nouvelle fois des thèmes qui touchent le cinéaste. La fêlure, la crise, le lien filial : ce qui compte ici, c’est la relation entre les deux hommes. Et, finalement, la part du cinéaste qu’ils portent en eux : un besoin impérieux de transmission et un appétit féroce pour une certaine forme d’urgence.

Séances

Séances passées


Générique

Réalisateur : Nicholas Ray
Assistant réalisateur : Francisco Day
Scénariste : Winston Miller
Auteur de l'oeuvre originale : Harriet Frank Jr. d'après une histoire, Irving Ravetch d'après une histoire
Société de production : Paramount Pictures
Producteurs : William H. Pine, Willliam C. Thomas
Distributeur d'origine : Paramount Pictures France
Directeur de la photographie : Daniel Fapp
Ingénieurs du son : Gene Merritt, John Cope
Compositeur de la musique originale : Howard Jackson
Auteur des chansons originales : Jack Brooks "Run for Cover"
Compositeur des chansons originales : Howard Jackson "Run for Cover"
Directeurs artistiques : Henry Bumstead, Hal Pereira
Décorateurs : Sam Comer, Frank McKelvy
Costumier : Edith Head
Maquilleur : Wally Westmore
Monteur : Howard Smith
Coordinateurs des effets spéciaux : John P. Fulton, Farciot Edouart
Conseiller technique : Richard Mueller pour le Technicolor
Interprètes : James Cagney (Matt Dow), Viveca Lindfors (Helga Swenson), John Derek (Davey Bishop), Jean Hersholt (Monsieur Swenson), Grant Withers (Gentry), Jack Lambert (Larsen), Ernest Borgnine (Morgan), Ray Teal (le shérif), Irving Bacon (Scotty), Trevor Bardette (Paulsen), John Miljan (le maire Walsh), Gus Schilling (Doc Ridgeway), Phil Chambers (Andrew, le partenaire de Morgan lors de l'attaque de la banque), Emerson Treacy (l'employé de banque), Denver Pyle (Harvey), Bob Folkerson (Hughes), Emmett Lynn (le barman), Joe Haworth (Larry, le garde dans le train), Harold J. Kennedy (Devers, l'homme de l'Express dans le train), Henry Wills (un citadin), Jack Montgomery, Howard Joslin, Frank Cordell, Fred Bailes, Rocky Shahan