En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Seigneurs

Les Seigneurs
The Wanderers

Philip Kaufman
États-Unis / 1978 / 117 min
D'après le roman Les Seigneurs de Richard Price.

Avec Ken Wahl, John Friedrich, Karen Allen.

À New York, dans le Bronx, au début des années 1960, la vie quotidienne d'adolescents qui se regroupent en bandes.


Adapté d'un ouvrage de Richard Price datant de 1975, Les Seigneurs a la particularité d'avoir une riche bande-originale, constituée de titres phares du rock'n'roll des années 60 (Baby It's You des Shirelles, You Really Got A Hold On Me des Miracles ou encore Stand By Me de Ben E. King). Le film est tellement imprégné de musicalité qu'il arrive que les acteurs se mettent à chanter ou que les bagarres prennent l'apparence de chorégraphies. La silhouette de Bob Dylan interprétant The Times They Are A-Changin' apparaît même au détour d'une scène, dans un club de Greenwich Village, alors que le héros observe par la fenêtre la femme qui lui échappe. L'ensemble des titres du film a d'ailleurs été choisi par l'auteur de l'ouvrage. Le romancier s'est inspiré de gangs évoluant à New York à une époque antérieure. À la manière de West Side Story, les bandes de jeunes correspondent à des ethnies précises : les vagabonds (wanderers) sont Italiens, les Wong sont Chinois, les Del Bombers sont Afro-Américains... Dès le début du film, un professeur énumère ces catégories, tout en tentant, tant bien que mal, d'instaurer une forme de fraternité au-delà des divisions communautaires. Bien que peu réaliste en apparence, Les Seigneurs aborde des thèmes forts, comme le passage à l'âge adulte, et des problèmes sociologiques tels que le racisme, l'absence de figures parentales, une grossesse inattendue ou encore la façon dont les jeunes égarés s'enrôlent dans l'armée.

Sarah Ohana

Séances

Séances à venir

Ajouter 2020-03-08 14:00:00 2020-03-08 17:27:00 Europe/Paris Les Seigneurs / Master class de Philip Kaufman. Rencontre animée par Bernard Benoliel Les Seigneurs Master class de Philip Kaufman. Rencontre animée par Bernard Benoliel Salle Salle Henri Langlois - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr

  • Les Seigneurs (Philip Kaufman / États-Unis / 1978 / 117 min / 35 mm / VOSTF)
Ajouter 2020-03-13 17:00:00 2020-03-13 18:57:00 Europe/Paris Les Seigneurs Les Seigneurs Salle Salle Henri Langlois - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr

Générique

Réalisateur : Philip Kaufman
Assistants réalisateurs : Alan Hopkins, Laurie B. Eichengreen
Scénaristes : Rose Kaufman, Philip Kaufman
Auteur de l'oeuvre originale : Richard Price d'après le roman "The Wanderers"
Sociétés de production : Orion Pictures Corporation, Film Finance Group, Polyc International BV
Producteur : Martin Ransohoff
Producteur associé : Fred C. Caruso
Producteurs délégués : John W. Hyde, Richard R. St. Johns
Distributeur d'origine : SN Prodis - Société Nouvelle Prodis (Paris)
Directeur de la photographie : Michael Chapman
Cadreur : Edward Gold
Ingénieur du son : Nat Boxer
Mixeurs : Steve Maslow, Tex Rudloff
Auteurs des chansons préexistantes : Ernie Maresca "The Wanderer", "Runaround Sue", Dion DiMucci "Runaround Sue", Bob Dylan "The Times they Are a-Changin'", Bob Gaudio "Sherry", "Walk Like a Man", "Big Girls Don't Cry", Bob Crewe "Walk Like a Man", "Big Girls Don't Cry", Luther Dixon "Soldier Boy", Florence Greenberg "Soldier Boy", Hal David "Baby It's You", Clarence Lewis "Ya Ya", O'Kelly Isley "Shout - Part 1", Ronald Isley "Shout - Part 1", Chuck Dukowski "I Love You", Willie Ewing "I Love You", Ernest Newsom "I Love You"
Compositeurs des chansons préexistantes : Ernie Maresca "The Wanderer", "Runaround Sue", Bob Dylan "The Times they Are a-Changin'", Bob Gaudio "Sherry", "Walk Like a Man", "Big Girls Don't Cry", Bob Crewe "Walk Like a Man", "Big Girls Don't Cry", Luther Dixon "Soldier Boy", Florence Greenberg "Soldier Boy", Burt Bacharach "Baby It's You", Clarence Lewis "Ya Ya", O'Kelly Isley "Shout - Part 1", Ronald Isley "Shout - Part 1", Rudolph Isley "Shout - Part 1", Gordon Jenkins "I Love You"
Interprètes des chansons préexistantes : Dion "The Wanderer", "Runaround Sue", Bob Dylan "The Times they Are a-Changin'", The Four Seasons "Sherry", "Walk Like a Man", "Big Girls Don't Cry", The Shirelles "Soldier Boy", "Baby It's You", Lee Dorsey "Ya Ya", The Isley Brothers "Shout - Part 1", The Volumes "I Love You", Placido Domingo "Granada", The Chantays "Pipeline", Ben E. King "Stand By Me", The Contours "Do You Love Me", The Angels "My Boyfriend's Back", The Surfaris "Wipe Out", Chet Baker "You Can't Go Home Again", Terri Perri "La Femina", "Nel blu dipinto di blu (Volare)", The Wanderers "Stranger Girl", Mel Martin "Stranger on the Shore"
Créateur des décors : John Jay Moore
Directeur artistique : Scott Rudin
Décorateur : Thomas Tonery
Costumiers : Warren Morrill, Marilyn Bishop pour les costumes féminins, Michael Dennison pour les costumes masculins
Maquilleurs : Robert O'Bradovich, Craig Lyman pour les effets spéciaux
Coiffeur : Philip Leto
Monteurs : Stuart H. Pappé, Ronald Roose
Script : Sidney Gecker
Directeurs de casting : Scott Rudin, Margery Simkin
Cascadeur : Victor Magnotta
Coordinateur des combats : Lawrence Tan
Photographe de plateau : Louis Goldman
Interprètes : Ken Wahl (Richie Gennaro), John Friedrich (Joey Capra), Karen Allen (Nina Becker), Toni Kalem (Despie Galasso), Alan Rosenberg (Turkey), Jim Youngs (Buddy Borsalino), Tony Ganios (Perry La Guardia), Linda Manz (Peewee), William Andrews (Emilio Capra), Erland Van Lidth de Jeude (Terror), Val Avery (Monsieur Sharp, le professeur), Dolph Sweet (Chubby Galasso), Michael Wright (Clinton Stitch), Burtt Harris (le sergent recruteur des Marines), Samm-Art Williams (Roger), Dion Albanese (Teddy Wong), Olympia Dukakis (la mère de Joey), George Merolle (Peppy Dio), Terri Perri (Terri Perri), John Califano (un caissier du bowling), Richard Price (un caissier du bowling), Timothy Aaron Styles (un Del Bomber), Brian Colleary (l'arbitre), Rosemary De Angelis (la serveuse), Lorna Erickson (Gloria Galasso), Ken Foree (le sportif noir), Sally Ann Golden (la femme qui pleure), Leon Grant (Boo Boo), Jery Hewitt (un joueur de bowling), Adam Kimmel (le chanteur folk), Tara King (la jolie fille), Bruce Nozick (Dushie), Michael Pasternak (Georgie), Sheryl Posner (l'amie de Despie), Bert Samuel (Mau Mau), Konrad Sheehan (un Ducky Boy), Eric Shur (un Ducky Boy), Don Stitt (un Ducky Boy), John Macaluso (un Ducky Boy), Anthony Pleskow (un Wanderer), Steven Santillo (un Wanderer), Billy Stulberg (un Wanderer), Victor Terry (un Wanderer), Frank X. Vitolo (un Wanderer), Frankie Como (un Wanderer), Farrel R. Tannenbaum (le chef des Rays), Anthony Tirico (le chef des Executioners), Vinnie De Carlo (Albert Galasso), Dom De Prospo (Dom Galasso), Tony Munafo (Tony Galasso), Michael J. Raffaele (Mike Galasso), Danny Aiello III (un Baldie), Michael Amato (un Baldie), Nicholas J. Giangiulio (un Baldie), Eddie Horre (un Baldie), Dennis M. Lee (un Baldie), Ralph Mazzella (un Baldie), Peter Potulski (un Baldie), Jimmy Scagnelli (un Baldie), Joe Zimmardi (un Baldie), Tim Gallin (un Baldie), Wayne Knight (un serveur), Denice De Jon Nortez (la majorette)