French Connection

French Connection

William Friedkin
États-Unis / 1970 / 102 min
D'après le roman The French Connection de Robin Moore.

Avec Gene Hackman, Fernando Rey, Roy Scheider.

Premier film classé R à avoir remporté l'Oscar, French Connection est un coup de force, qui impose à Hollywood le style nerveux, racé et précis de William Friedkin, élu meilleur réalisateur la même année. Caméra à l'épaule, le cinéaste raconte le quotidien d'agents des stups dans un New York sordide, qu'il filme sans fioritures, et signe un polar noir jais, à la fois électrisant et quasi documentaire. L'imposante scène de poursuite, qui voit Gene Hackman, lui aussi couronné d'un Oscar, traverser Brooklyn à toute blinde, reste aujourd'hui encore indépassable, sûrement la plus célèbre de toute l'histoire du cinéma.


Générique

Réalisateur : William Friedkin
Assistants réalisateurs : William C. Gerrity, Terry Donnelly
Scénariste : Ernest Tidyman
Auteur de l'oeuvre originale : Robin Moore d'après le roman "The French Connection"
Société de production : Philip D'Antoni Productions Inc.
Producteur : Philip D'Antoni
Distributeur d'origine : Fox-Lira
Directeur de la photographie : Owen Roizman
Cadreur : Enrique Bravo
Ingénieurs du son : Chris Newman, Theodore Soderberg
Compositeur de la musique originale : Don Ellis
Compositeur des chansons originales : Jim Webb "Everyone Gets to Go to the Moon"
Directeur artistique : Ben Kazaskow
Décorateur : Ed Garzero
Costumiers : Joseph Fretwell, Joseph W. Dehn, Florence Foy
Maquilleur : Irving Buchman
Monteur : Jerry Greenberg
Script : Nicholas Sgarro
Régisseur : Paul Ganapoler
Directeur de casting : Robert Weiner
Coordinateur des effets spéciaux : Sass Bedig
Cascadeur : Bill Hickman
Interprètes : Gene Hackman (James Doyle, dit Popeye), Fernando Rey (Alain Charnier), Roy Scheider (Buddy Russo, dit Cloudy), Tony Lo Bianco (Salvatore Boca, dit Sal), Marcel Bozzuffi (Pierre Nicoli), Frédéric dePasquale (Henri Devereaux), Bill Hickman (Bill Mulderig), Ann Rebbot (Marie Charnier), Harold Gary (Joel Weinstock), Benny Marino (Lou Boca), Arlene Farber (Angie Boca), Eddie Egan (Walt Simonson), André Ernotte (La Valle), Sonny Grosso (Clyde Klein), Pat McDermott (Howard, le chimiste), Alan Weeks (Willie Craven, le revendeur), Al Fann (Hector, l'indicateur), Irving Abrahams (le mécanicien de la police), Randy Jurgensen (le sergent), William Coke (le conducteur de la rame), Maureen Mooney (la fille à bicyclette), Robert Weil (le commissaire-priseur), Jean Luisi (le policier abattu), The Three Degrees (le groupe musical)