En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Le Hasard

Le Hasard
Przypadek

Krzysztof Kieślowski
Pologne / 1981 / 118 min

Avec Bogusław Linda.

À la mort de son père, Witek décide d'interrompre ses études de médecine et de quitter Łódź pour commencer une nouvelle vie. Sur le quai de la gare, alors que le train s'ébranle, il s'élance, sans savoir qu'à cet instant sa vie peut prendre trois directions radicalement différentes.


Interdit pendant six années par le régime communiste en Pologne, Le Hasard suit un jeune homme au carrefour de sa vie tandis que trois possibilités de destinée s'offrent à lui. Comment faire face au hasard – s'il n'est pas un leurre – et à l'incertitude ? Est-on vraiment libre de nos choix ou poussés par les affres d'une existence contrainte ? Krzysztof Kieślowski lance des pistes de réflexion, sans se décider, ni forcer l'esprit de son spectateur, pour incarner la perdition de l'âme à un moment où la pression parentale et les conventions sociales comptent plus que tout. Dans ces trois films réunis en un seul, le cinéaste construit une vie d'hypothèses, de bonheurs véritables ou factices, mais aussi d'échecs cuisants. Directement impacté par l'histoire de son pays, il crée un personnage né dans le sang et la douleur au point de ne plus pouvoir s'en extirper, malgré la volonté d'échapper à sa condition. En toute connaissance de cause, Kieślowski espère la liberté au bout du chemin pour son héros, la perspective de choisir lui-même sa vie, sans fuite en avant, ni obligation d'abandon. Sombre mais d'une lucidité troublante, Le Hasard témoigne surtout de cet avide besoin ressenti par l'humain : monter coûte que coûte dans un train de passage afin de ne jamais rester bloqué sur le quai de sa vie.

Séances

Séances passées

  • Le Hasard (Krzysztof Kieślowski / Pologne / 1981 / 118 min / DCP / VOSTF)

  • Le Hasard (Krzysztof Kieślowski / Pologne / 1981 / 118 min / DCP / VOSTF)

Générique

Réalisateur : Krzysztof Kieślowski
Scénariste : Krzysztof Kieslowski
Sociétés de production : Zespól Filmowy " Tor " (Warszawa), Film Polski (Varsovie)
Producteur : Jacek Szeligowski
Directeur de production : Jacek Szeligowski
Distributeur d'origine : Cannon France (Paris)
Directeur de la photographie : Krzysztof Pakulski
Ingénieur du son : Michal Zarnecki
Compositeur de la musique originale : Wojciech Kilar
Créateur des décors : Rafal Waltenberger
Directeur artistique : Rafal Waltenberger
Décorateur : Borzyslawa Chmielewska
Costumier : Agnieszka Domaniecka
Maquilleur : Teodor Grymaszewski
Monteur : Elzbieta Kurkowska
Cascadeur : Ryszard Janikowski
Photographe de plateau : Sylwia Pakulska
Interprètes : Boguslaw Linda (Witek Dlugosz), Tadeusz Lomnicki (Werner) versions 1 et 2, Zbigniew Zapasiewicz (Adam, militant de la ZSMP, ami de Witek) version 1, Boguslawa Pawelec (Czuszka, la petite amie de Witek) version 1, Zygmunt Hübner (le doyen) versions 1 et 3, Jerzy Stuhr (un militant de la ZSMP) version 1, Sylwester Maciejewski (un militant de la ZSMP) versions 1 et 3, Krzysztof Zaleski (Buzek, l'homme à l'aéroport) version 1, Piotr Skarga (un toxicomane) version 1, Jerzy Moes (l'officier qui arrête Czuszka) version 1, Marzena Trybala (Werka, la soeur de Daniel) version 2, Jacek Borkowski (Marek, militant de l'opposition) version 2, Adam Ferency (le père Stefan, militant de l'opposition) versions 2 et 3, Jacek Sas-Uhrynowski (Daniel, ami d'enfance de Witek) version 2, Irena Byrska (la tante de Witek) versions 2 et 3, Monika Gozdzik (Olga Matwiszyn, épouse de Witek) version 3, Aleksander Mikolajczak (un militant de la ZSMP) version 3, Irena Burawska (la fille de la mourante) version 3, Kazimiera Nogajówna (Kasia), Krzysztof Kalczynski